Alterna en pratique

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir
et que vous n’aurez plus à demander

Retour

Conseils énergétiques rénovation

Vous envisagez de rénover votre habitat et d’en profiter pour le rendre plus économe et performant en énergie. Avant de lancer votre projet, voici un point sur les multiples possibilités techniques existantes.

L’isolation

Le chauffage représente les 2/3 de la consommation d’énergie d’un logement et des travaux d’isolation sont une excellente solution pour empêcher la chaleur de s’échapper. Au-delà de la réduction de consommation d’énergie de chauffage et donc de vos factures, l’isolation permet également d’accroitre le confort de vie dans votre logement.

L’isolation est envisagée sur différents endroits du logement :

  • Les parois vitrées (10 à 15 % des pertes de chaleur)
  • Le toit (25 à 30 % des pertes de chaleur)
  • Les murs (20 à 25 % des pertes de chaleur)
  • Les planchers (7 à 10 % des pertes de chaleur)

L’étanchéité à l’air

Même avec un logement bien isolé et bien ventilé, vous devez veiller à éliminer toutes les fuites d’air parasites au travers de l’enveloppe. En ayant une habitation étanche à l’air, cela vous permettra :

  • De réduire votre facture de chauffage
  • De ne plus avoir de courant d’air
  • D’améliorer les performances acoustiques
  • De diminuer les gênes olfactives

Avant d’entamer votre rénovation, prévoyez un bilan sur le niveau d’étanchéité à l’air de l’enveloppe existante. Ce bilan peut être réalisé à l’occasion de l’audit énergétique.

La chaudière

Les performances des chaudières au fioul et au gaz se sont nettement améliorées depuis vingt ans. Voici différentes technologies qui permettent de gagner en confort et rendement tout en réduisant les pollutions :

  • Chaudières basse température : elles consomment de 12 à 15 % d’énergie en moins que les installations standards et sont adaptées aux installations de type plancher chauffant ou radiateurs à chaleur douce.
  • Chaudières à condensation : la chaudière gaz à condensation permet de réduire votre consommation de gaz jusqu’à 35 % et ce pour un prix très raisonnable. Grâce aux économies réalisées et aux différentes aides réduisant ce coût, cette chaudière gaz est rentabilisée en 6 ans maximum.
  • Chaudières à ventouse : elles prélèvent directement à l’extérieur du logement l’air nécessaire au fonctionnement de la chaudière. Elles permettent un rendement amélioré, une sécurité renforcée et une plus grande simplicité d’installation et d’entretien.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique équipe près d’1/3 des logements en France et est très majoritaire dans le neuf pour différentes raisons :

  • l’augmentation des coûts du foncier conduit les futurs propriétaires à se tourner vers des systèmes de chauffage à l’investissement initial faible ;
  • la facilité de mise en œuvre (l’installation est plus simple qu’un chauffage à eau chaude).

Important à savoir : un chauffage électrique ne peut pas se passer d’une régulation et d’une programmation pour être économe en énergie. Chauffer toutes les pièces de votre habitat à la même température à toute heure de la journée, même quand vous n’êtes pas chez vous, consomme de l’énergie inutilement.

Source : Ademe