En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
HomeBlog Tout sur l'électricité

Comment les éoliennes produisent de l’électricité ?

Nous savons tous à quoi ressemble une éolienne et à quoi elle sert. Mais savez-vous comment l’énergie du vent est transformée en électricité ? Allez, nous vous proposons un décryptage en 5 points.

1. Que la force du vent soit avec vous

Ce n’est pas une surprise, les éoliennes, ces moulins du 21ème siècle génèrent de l’électricité grâce à une ressource naturelle et inépuisable : le vent. Cet élément produit de l’énergie cinétique, de la force grosso modo. Pour la capturer, mieux vaut aller là où le vent est fort et régulier… haut dans le ciel ! Voilà pourquoi le mât des éoliennes est si élevé ; 100 mètres en moyenne. De quoi donner le vertige, non ?

2. Abracadabra, l’énergie cinétique devient énergie mécanique

Au bout du mat, il y a ce que l’on appelle un rotor avec 3 pales (elles ressemblent aux hélices d’un avion). Plus son diamètre est important, plus l’éolienne est puissante. Il est fixé à une nacelle, une sorte de salle des machines.  C’est à l’intérieur de celle-ci que débute la production d’électricité, et ce, sans émettre le moindre gaz à effet de serre. Lorsqu’il y a du vent, l’axe du rotor tourne en entraînant avec lui un générateur qui convertit l’énergie mécanique en électricité. Et ce n’est pas tout. Entre le rotor et le générateur, il y a un multiplicateur. Hein ? Il… multiplie le nombre de tours par minute pour décupler l’énergie libérée ⚡⚡⚡.

3.L’électricité : de l’éolienne à votre machine à café

Depuis la nacelle, l’électricité circule dans un câble qui descend à l’intérieur du mat. Il conduit à un transformateur qui élève la tension du courant à 20 000 volts, pour qu’il se déplace plus facilement dans le réseau de distribution…et rejoigne votre cuisine. Voilà, vous avez de quoi jouer les Monsieur-je-sais-tout lors à l’occasion d’un dîner entre amis !

4. Elle tourne, tourne et tourne

Le saviez-vous ? Tel un tournesol avec le soleil 🌻, la nacelle de l’éolienne s’oriente automatiquement face au vent, pour maximiser leur production. Une prouesse rendue possible grâce à un appareil qui enregistre la force et la vitesse du vent. À partir de 10 km/h, une éolienne commence à générer de l’électricité. Elle s’arrête de fonctionner à l’approche des 100 km/h pour éviter l’usure des pièces, voire leur casse. Selon l’agence Ademe, sur le territoire français, les éoliennes produisent de l’énergie environ 90% du temps.

5.Les pieds dans l’eau

L’avenir de l’éolien c’est l’offshore ! C’est le nom donné aux parcs installés en pleine mer. Leur puissance est plus grande que celle des parcs terrestres. Par chance, la France est le pays européen avec le plus d’espace maritime côtier. Et selon vous, où est-ce qu’il vente le plus ? En Bretagne notamment (sûr, vous l’aviez), avec un parc au large de Saint-Brieuc ou de Groix par exemple. Mais aussi, en Vendée, à Noirmoutier à Leucate (Occitanie) ou encore à Faraman (Provence-Alptes-Côtes-d’Azur). Près des côtes, les éoliennes sont simplement plantées. Sinon, elles flottent sur l’eau. C’est le cas lorsqu’on s’éloigne des côtes et que les fonds marins atteignent plus de 50 mètres de profondeur. L’avantage ? Là-bas, le vent est plus fort et régulier.  

L’électricité est ensuite acheminée et injectée dans le réseau. En France, fin 2020, l’énergie du vent représentait 7.9 % de la consommation électrique française. Et ces chiffres augmentent chaque année (+17.3 % entre 2019 et 2020) 🎉 !

À lire sur des sujets proches : « Comment fonctionne un panneau photovoltaïque » et « Comment l’énergie de l’eau est transformée en électricité ? »

Sources

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la