Attention : pour bénéficier des aides gouvernementales vous devez compléter au plus vite votre attestation d’éligibilité, disponible ici
HomeBlog Sobriété énergétique et économies d'énergie

Consommation radiateur électrique : Comment la calculer ?

Le chauffage électrique représente une consommation annuelle moyenne de 4 312 kWh (750 €) pour une maison et 1 719 kWh (300 €) pour un appartement. Avec la hausse du prix de l’électricité, il peut être intéressant de savoir comment calculer à consommation électrique d’un radiateur, mais aussi de connaître des astuces pour réduire cette consommation. C'est justement ce qu'Alterna énergie vous propose de découvrir dans cet article.

Quelle est la consommation moyenne d’un radiateur électrique ?

Selon l’Ademe1, un chauffage électrique représente une consommation annuelle moyenne de :  

  • 4 312 kWh pour une maison ;  
  • 1 719 kWh pour un appartement.  

Comme précisé, il s’agit d’une moyenne, car la consommation d’un radiateur électrique peut varier en fonction de différents éléments, tels que :  

  • le type de radiateur ;  
  • l’intensité d’utilisation ;  
  • la température de consigne ;
  • la surface à chauffer ;  
  • l’isolation thermique du logement ;  
  • le climat de votre région…

En tout, cette consommation électrique représente pour le ménage un coût moyen de 733 € pour une maison et 292 € pour un appartement.  

L’électricité : un mode de chauffage coûteux pour les ménages

Si le chauffage électrique présente de nombreux avantages (pas d’entretien, installation simple…), il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un mode de chauffage qui, à l’usage, représente un budget assez conséquent. En effet, entre 2010 et 2020, le prix de l’électricité a connu une hausse de 41 %2. Une flambée des prix qui s’est poursuivie sur 2021 et 2022, à tel point que le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire pour limiter les hausses de prix initialement prévues.  

Comment calculer la consommation d’un radiateur électrique ?

La consommation d’un radiateur se calcule grâce aux éléments suivants :  

  • puissance du radiateur (en W) ;
  • le nombre de jours où il est utilisé dans l’année ;
  • le nombre d’heures où il fonctionne sur une journée.

Il faut ensuite multiplier la puissance du radiateur par le nombre de jours et le nombre d’heures d’utilisation que l’on divise par 1000 (pour obtenir un nombre de kWh/an).

 

À ne pas confondre : puissance et consommation du radiateur électrique

Tandis que la consommation exprime la quantité d’électricité dont l’appareil a besoin pour chauffer la pièce (en kilowattheure), la puissance (en watts) exprime la capacité de chauffage de l’équipement mise en relation avec l’électricité consommée. La puissance nécessaire varie principalement en fonction de la surface à chauffer.  

Quelle est la consommation d’un radiateur électrique de 2 000 W ?

Pour mieux comprendre le calcul évoqué précédemment, on peut prendre l’exemple d’un radiateur électrique disposant d’une puissance de 2 000 W que l’on utilise 180 jours par an (d’octobre à mars), pendant 7 heures par jour.  

Le calcul pour connaître sa consommation annuelle est donc le suivant  : 2 000 x 180 x 7 / 1 000 = 2 520 kWh/an.  

Ainsi, dans notre situation, notre radiateur électrique de 2 000 W consomme 2 520 kWh/an.

8 astuces pour réduire la consommation d’un radiateur électrique

Le chauffage, qu’il soit électrique ou non, représente 66 % de la consommation énergétique d’un foyer français3. À l’heure où le prix de l’électricité est en hausse, il est intéressant de connaître les astuces permettant de réduire la consommation d’un radiateur électrique, et donc sa facture d’électricité.  

Vous pouvez notamment envisager de :  

  • Réaliser des travaux d’isolation thermique ;  
  • Mettre en place un chauffage d’appoint ;  
  • Choisir des radiateurs électriques performants ;  
  • Trouver la bonne puissance ;  
  • Choisir la bonne température ;  
  • Réguler et programmer le chauffage ;  
  • Bien aérer votre logement ;  
  • Adopter les écogestes.

Engager des travaux d’isolation thermique

Pour réduire la consommation d’un radiateur électrique, il convient surtout d’avoir une maison bien isolée. En effet, avec une enveloppe étanche, votre chauffage est moins énergivore puisqu’elle permet moins de pertes de chaleur. Lorsque l’on souhaite réduire sa consommation de chauffage, la solution la plus efficace est donc d’engager des travaux concernant :  

  • l’isolation des combles ou de la toiture ;  
  • l’isolation des murs ;  
  • l’isolation des planchers bas ;  
  • le remplacement des fenêtres ou portes-fenêtres.  

Installer un chauffage d’appoint

Aussi, il peut être intéressant de songer à coupler le chauffage électrique avec un chauffage d’appoint pour faire des économies d’électricité encore plus conséquentes. Le mieux est d’opter pour un chauffage d’appoint à bois, comme :  

  • l’insert ;  
  • le foyer fermé ;  
  • le poêle à bois.  

De cette manière, vous réduisez la consommation électrique de votre radiateur grâce à l’usage d’un combustible moins cher et moins polluant : le bois.  

Opter pour des radiateurs électriques performants

Si vous avez chez vous des radiateurs électriques anciens, il peut être intéressant de les remplacer par des appareils plus récents et plus performants. En effet, grâce aux évolutions techniques, les radiateurs électriques nouvelle génération consomment moins d’électricité, tout en vous apportant plus de confort.  

Il existe aujourd’hui plusieurs familles de radiateurs électriques :  

  • les convecteurs ;  
  • les panneaux radiants ;  
  • les radiateurs à accumulation, à inertie ou à fluide caloporteur.  

Souvent plus coûteux à l’achat, ces derniers vous permettent néanmoins de faire des économies non négligeables sur le long terme. En effet, si vous vous chauffez au 100 % électrique, sachez que le remplacement d’un radiateur électrique classique par un modèle récent peut vous permettre d’économiser jusqu’à 157 € par an4.  

Zoom sur le radiateur à inertie

Comment expliquer qu’un radiateur à inertie soit moins énergivore qu’un convecteur ? C’est tout simplement parce que le fonctionnement d’un radiateur à inertie est totalement différent. En effet, il a la particularité de stocker la chaleur qu’il produit dans son corps pour le diffuser sur plusieurs heures, alors même qu’il ne fonctionne pas.  

Avoir un radiateur électrique avec une puissance adaptée

Comme vu précédemment, la consommation électrique d’un radiateur dépend en partie de la surface à chauffer. En d’autres termes, plus la pièce est grande et plus le radiateur électrique doit consommer de l’électricité pour atteindre la température souhaitée. Un mauvais dimensionnement peut alors être à l’origine d’une surconsommation électrique. Un radiateur qui n’est pas assez puissant va ainsi devoir tourner en continu pour atteindre et maintenir la température de consigne, tandis qu’un radiateur avec une bonne puissance va pouvoir fonctionner de manière intermittente. La clé pour faire des économies d’électricité est donc de choisir la bonne puissance lors de l’achat.

Choisir la bonne température

Pour limiter la consommation de son chauffage électrique, il est important de chauffer à la bonne température. Les températures de consigne doivent varier en fonction des différentes pièces de la maison. Ainsi, il est recommandé de chauffer :  

  • entre 19 et 21 °C dans les pièces principales (salon et salle à manger) ;  
  • 17 °C dans les chambres ;  
  • 22 °C dans la salle de bain (uniquement lorsqu’elle est occupée).

De même, inutile de chauffer votre logement lorsque vous vous absentez pendant la journée ou sur une longue période. Baissez la température dans ce cas.  

De manière générale, surchauffer, c’est consommer plus d’énergie et augmenter sa facture d’électricité. Alors, le mieux est d’être attentif aux températures de consigne. Surtout lorsque l’on sait que baisser le chauffage de seulement 1 °C permet de réduire sa consommation de 7 %.  

Réguler et programmer son chauffage électrique  

Les dernières générations de radiateurs électriques disposent généralement de fonctions de programmation et de régulation. Ainsi, vous pouvez notamment :  

  • contrôler la température de consigne ;  
  • planifier le chauffage en fonction de vos habitudes (température moins élevée en journée ou la nuit, par exemple).  

Si ces fonctionnalités ne sont pas intégrées directement au radiateur, il est possible de se procurer des appareils de régulation à relier à vos radiateurs (avec ou sans fil) ou des systèmes domotiques intelligents. À la clé, des économies d’électricité pouvant se situer entre 10 et 15 %.  

Aérer le logement régulièrement

Cela peut paraître contradictoire, mais l’aération de votre logement peut vous permettre de réduire votre consommation de chauffage. En effet, nos activités quotidiennes font que l’air de notre logement se charge en humidité au cours de la journée (cuisiner, se laver ou même le simple fait de respirer). Or, le chauffage d’un air humide nécessite plus d’énergie qu’un air sec. C’est pour cette raison que l’aération et la ventilation sont essentielles. Bien évidemment, il ne faut pas oublier de baisser le chauffage lorsque l’on aère la pièce.  

Avoir de bons réflexes

Pour finir, voici aussi quelques bonnes habitudes qui peuvent vous permettre de réduire la consommation d’électricité de votre radiateur.  

  • Dès que la nuit commence à tomber, pensez à fermer vos volets ou vos rideaux. De cette manière, la pièce conserve effectivement mieux la chaleur.  
  • À l’inverse, pendant la journée, les rayons du soleil pénétrant dans la pièce peuvent constituer un apport de chaleur gratuit.  
  • Évitez de placer des objets devant vos émetteurs de chaleur : ils peuvent faire obstacle à une bonne répartition de la chaleur.  
  • Enfin, pensez aussi à dépoussiérer vos radiateurs régulièrement pour favoriser la diffusion de la chaleur.  

Quelle est la consommation moyenne d'un radiateur électrique ?

La consommation d’un radiateur électrique varie en fonction de nombreux paramètres (surface à chauffage, périodes d’utilisation, isolation du logement…). Néanmoins, on considère que la consommation annuelle moyenne d’un radiateur électrique est de : 4 312 kWh pour une maison ; 1 719 kWh pour un appartement.

Comment réduire la consommation d'un radiateur électrique ?

La réduction de la consommation d’un radiateur électrique peut passer par différents moyens, par exemple : des travaux d’isolation thermique pour améliorer l’enveloppe du logement ; le couplage avec un chauffage au bois d’appoint ; la régulation et la programmation du chauffage ; chauffer à la bonne température ; la mise en place de radiateurs électriques dernière génération.

Quelle est la consommation moyenne d'un radiateur électrique ?

La consommation d’un radiateur électrique varie en fonction de nombreux paramètres (surface à chauffage, périodes d’utilisation, isolation du logement…). Néanmoins, on considère que la consommation annuelle moyenne d’un radiateur électrique est de : 4 312 kWh pour une maison ; 1 719 kWh pour un appartement.

Comment réduire la consommation d'un radiateur électrique ?

La réduction de la consommation d’un radiateur électrique peut passer par différents moyens, par exemple : des travaux d’isolation thermique pour améliorer l’enveloppe du logement ; le couplage avec un chauffage au bois d’appoint ; la régulation et la programmation du chauffage ; chauffer à la bonne température ; la mise en place de radiateurs électriques dernière génération.

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la