En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Énergie hydrolienne : l'énergie issue des courants marins

Saviez-vous que le courant et les marées peuvent permettre de créer de l’électricité ? C’est ce que l’on appelle l’énergie hydrolienne. Comment cela est-il possible ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette énergie hydrolienne ? Dans cet article, Alterna énergie vous explique tout ce qu’il faut savoir sur l’énergie issue des courants marins et des marées.

Qu’est-ce que l’énergie hydrolienne ?

L’énergie hydrolienne fait partie de la grande famille des énergies marines. C’est, plus précisément, une énergie cinétique, à savoir une énergie créée à partir d’un corps en mouvement. Dans le cas de l’hydrolienne, ce sont les courants, qu’ils soient fluviaux ou marins, qui permettent de produire un courant électrique. D’une certaine manière, les marées y contribuent également.

L’énergie hydrolienne est donc une énergie que l’on peut qualifier de renouvelable. De ce fait, elle fait aujourd’hui l’objet de nombreuses expérimentations à travers le monde. En effet, elle permet de créer une électricité dite “verte”, issue d’une énergie disponible en grande quantité, en opposition avec les énergies fossiles.  

Quelle différence entre l’énergie hydrolienne et l’énergie marémotrice ?  

Dans le cas de l’énergie marémotrice (énergie provenant des marées), l’énergie est obtenue par l’intermédiaire d’un barrage. Avec l’énergie hydrolienne, aucun barrage n’est nécessaire, le courant implique un mouvement qui permet de donner naissance à un courant électrique.

Le saviez-vous ?  

Exploiter les courants et les marées n’est pas une idée récente, loin de là. En effet, le moulin à eau fait figure d’ancêtre de l’hydrolienne. Il est même encore plus ancien que le moulin à vent puisqu’on retrouve sa trace, en Europe, dès l’Antiquité. En revanche, ce n’est dans les années 2000 que l’on commence à se pencher sérieusement sur des projets hydroliens à échelle industrielle.

Comment fonctionne une hydrolienne ?

Pour créer de l’énergie hydrolienne, il nous faut d’abord… une hydrolienne, évidemment. Il s’agit en fait d’une turbine hydraulique, qui peut s’assimiler à une éolienne terrestre, mais destinée à être immergée dans l’eau. Dans ce cas, vous l’aurez compris : ce n’est donc pas le vent, mais le mouvement de l’eau, qui va nous permettre de créer de l’énergie. Comment ? Grâce au flux de l’eau, produit par les courants et impulsé par les marées. Les pales, orientées en direction du courant, transforment l’énergie cinétique (permise grâce au mouvement de l’eau, donc) en une énergie mécanique. La turbine entraîne un alternateur qui permet ainsi de produire un courant électrique continu. Afin d’intégrer le réseau de l’électricité, le courant électrique doit être “alternatif”. Il passe alors de continu à alternatif grâce à un convertisseur. Une fois transformé, le courant électrique est transporté vers la Terre grâce à des câbles sous-marins. Et ensuite ? L’objectif est donc d’intégrer cette électricité au réseau public pour alimenter les bâtiments.

Les avantages et inconvénients de l’énergie hydrolienne

L’énergie hydrolienne possède de nombreux atouts.  

  • L’électricité produite grâce à l’énergie hydrolienne provient d’une source d’énergie renouvelable, disponible en grande quantité (car inépuisable à l’échelle du temps humain) et décarbonée. Cela en fait donc une énergie intéressante dans le cadre de la transition énergétique.
  • Les hydroliennes offrent aujourd’hui de bonnes performances, grâce à des puissances importantes. Elles sont d’ailleurs plus puissantes que les éoliennes.  
  • On peut prédire à l’avance la production de l’hydrolienne. Avec les avancées dans ce domaine, on connaît, avec précision, l’intensité des courants marins.
  • Visuellement, l’hydrolienne est moins imposante qu’un barrage hydraulique ou qu’une éolienne terrestre.  
  • La France dispose de ressources intéressantes pour l’énergie hydrolienne et son potentiel, sur toute la surface terrestre, est également conséquent.  

Comme tout, l’énergie hydrolienne n’a pas que des avantages… Elle présente par ailleurs certains inconvénients.  

  • Son fonctionnement et les traitements contre les algues qu’elle doit subir peuvent être problématiques pour la faune et la flore marine. De ce fait, elle fait l’objet de critiques, notamment par les organisations environnementales.
  • Bien qu’elle soit toujours disposée en dehors des zones de pêche, l’hydrolienne peut gêner l’activité des navigateurs et des pêcheurs.  
  • Il s’agit d’une énergie qui nécessite des coûts d’investissement élevés. Il en va de même pour l’exploitation des hydroliennes, qui sont parfois compliquées à financer encore aujourd’hui.
  • Sa mise en place, en pleine mer donc, est difficile à assurer, car elle est soumise à de nombreuses contraintes techniques.  

L’énergie renouvelable hydrolienne en France

La France dispose aujourd’hui d’un large territoire maritime pour développer l’énergie hydrolienne. Ses côtes sont particulièrement propices au développement de ce type d’énergie puisque les courants sont importants dans certaines zones du territoire. Néanmoins, l’énergie hydrolienne fait encore aujourd’hui l’objet de multiples expérimentations. Actuellement, les campagnes d’essais sont principalement menées en Bretagne et en Normandie, sur des sites exposés à de forts courants de marées.

  • Le raz Blanchard, situé à la pointe du Cotentin, est le passage dans lequel on trouve l’un des courants les plus intenses de toute l’Europe. Son nom lui viendrait d’ailleurs de la blancheur de ses vagues coupées par les courants importants qu’il concentre. De ce fait, il fait l’objet de plusieurs projets d’implantation d’hydroliennes.  
  • Côté Bretagne, c’est à Paimpol-Bréhat que se trouve le plus grand site de test d’énergie hydrolienne en France. Il a été créé en 2008. Il s’agit de la première ferme hydrolienne reliée au réseau national de distribution d’électricité. De ce fait, elle offre de nombreuses perspectives de développement. La région souhaite que ce site devienne une référence en Europe pour le développement de l’énergie hydrolienne en mer.

FAQ

Quelle énergie utilise une hydrolienne ?

Une hydrolienne utilise l’énergie cinétique, permise grâce au mouvement des courants marins ou fluviaux, pour créer de l’électricité. Elle fait partie de la famille des énergies marines et, plus globalement, des énergies renouvelables.

Comment fonctionne l'énergie hydrolienne ?

L’énergie hydrolienne provient du courant marin. C’est grâce à une turbine, qui tourne lors de son passage, que se produit un courant électrique. Ce dernier est alors converti pour pouvoir rejoindre le réseau électrique.

Quels sont les avantages d'une hydrolienne ?

  • L’électricité produite est issue d’une source d’énergie renouvelable et décarbonée.  
  • Les courants marins dépendent en partie des marées, qui évoluent elles-mêmes en fonction des phases de la lune : on peut alors faire des prévisions quant à sa production.
  • Elle a un potentiel important en France, et plus globalement sur toute la surface de la Terre.

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la