En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
HomeBlog Sobriété énergétique et économies d'énergie

Quels sont les travaux de rénovation énergétique ?

Quels sont les travaux de rénovation énergétique obligatoires ? La question se pose, car c’est décidé : vous lancez les travaux de rénovation énergétique de votre appartement ou maison ! Mais d’abord, c’est quoi la définition d’une rénovation énergétique ?

Quelles aides pour travaux de rénovation énergétique de mon appartement ou de ma maison ?

Rénovation énergétique : définition

La rénovation, vous connaissez ? L’énergie, vous connaissez aussi ? Mais qu’est-ce que la rénovation énergétique ? On vous explique tout !

En quoi consiste la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique concerne la maîtrise de la consommation d’énergie de tous les bâtiments, à usage professionnel ou d’habitation. Sa nécessité part d’un constat simple : les bâtiments font partie des plus grands consommateurs d’énergie, et des plus grands émetteurs de gaz à effet de serre. Si l’on veut atteindre les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique, il est essentiel de réduire la consommation d’énergie des bâtiments.

Vous l’aurez compris, dans la définition de la rénovation énergétique, on trouve tous les travaux de rénovation d’un bâtiment permettant de limiter sa dépense énergétique et ses émissions de CO².

Une subtilité toutefois : on parle de rénovation énergétique uniquement dans le cadre d’un bouquet de travaux. En clair, changer seulement un système de chauffage ne suffit pas . En effet, seule une rénovation globale, agissant sur tous les points faibles relevés par un audit énergétique, permet d’optimiser les performances énergétiques d’un bâtiment.

Quels sont les enjeux de la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique d’un appartement ou une maison joue sur plusieurs niveaux :

- En matière financière, elle promet de belles économies, car elle permet de diminuer la consommation d’énergie, et donc, la facture associée.

- La rénovation énergétique des habitations a aussi un impact social. En améliorant le confort de vie, elle contribue à lutter contre la précarité des logements. L’expression « passoire énergétique » est, à ce titre, assez parlante ! En 2022 en France, 17% des résidences principales sont considérées comme des passoires thermiques selon l’Observatoire national de la rénovation énergétique.

- La rénovation énergétique permet d’agir pour le climat. Moins de consommation d’énergie, c’est moins de rejets de CO², donc une planète qui se porte mieux.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique obligatoires ?

Étape préalable : le diagnostic de performance énergétique

La loi de transition énergétique rend obligatoire, d’ici à 2025, la rénovation des logements classés F ou G par un Diagnostic de performance énergétique (DPE).

Par ailleurs, les logements destinés à la location doivent satisfaire un seuil minimum de performance énergétique si les propriétaires souhaitent continuer à les louer. Obligation ou très forte incitation, l’objectif est le même : la fin des passoires thermiques à l’horizon 2028 !

D’accord, mais quels sont les travaux de rénovation énergétiques ? Après l’audit énergétique de votre logement, voici la liste des travaux à accomplir classés par ordre chronologique de réalisation (parce que si on pouvait faire ce qu’on veut, quand on veut, ce ne serait pas marrant !).

Travaux d’isolation : le premier pas vers une rénovation énergétique globale

Investir dans un système de chauffage ultra-performant sans une bonne isolation équivaut à jeter l’argent par les fenêtres. Avant tout, il est donc primordial de s’assurer que votre logement est correctement isolé.

Cela passe d’abord par la toiture. En effet, qu’il s’agisse de combles aménagés ou perdus, c’est par le toit que 25 à 30% des déperditions de chaleur se font.

L’isolation des murs est à étudier également. L’isolation par l’extérieur est plus performante, mais une bonne isolation intérieure améliore déjà grandement le confort thermique.

Bien sûr, les menuiseries doivent être inspectées, notamment si elles sont anciennes.

Dernier point : l’isolation des planchers bas. Sous vos pièces de vie, une déperdition de chaleur est toujours possible. Cela peut venir d’une cave, d’un garage, d’un sous-sol ou du vide sanitaire.

En faisant des travaux d’isolation, certains logements font jusqu’à 30% d’économie d’énergie 🤑 !

Chauffage : diminuer les dépenses énergétiques et le recours aux énergies fossiles

Les systèmes de chauffage nouvelle génération sont nombreux sur le marché. Faites le point avec un professionnel pour faire le meilleur choix pour votre confort, votre portefeuille et la planète. Ce qui est sûr, c’est que les chauffages utilisant des énergies fossiles (gaz, fioul…), n’entrent pas dans les gestes de rénovation énergétique. Mieux vaut donc privilégier une pompe à chaleur, un chauffage au bois ou encore le recours à l’énergie solaire.

Régulation du chauffage : la programmation ou le contrôle à distance réduit la consommation d’énergie

La programmation ou le contrôle à distance du chauffage, aussi, joue un grand rôle dans les économies qui découlent des travaux de rénovation énergétique.

Prenons un exemple : en hiver, vous êtes absent de chez vous de 8 h à 18 h toute la semaine. Pour être sûr d’avoir chaud le soir en rentrant, vous laissez tourner le chauffage toute la journée, même si vous savez que ce n’est pas bien… Ne culpabilisez pas, on fait tous pareil… 🙄

Si vous aviez la possibilité de l’activer quand vous voulez, par un système de programmation ou de contrôle à distance, ce serait mieux, non ? Finies les dépenses d’énergie inutiles ! Pour votre confort et celui de la planète, optez donc pour des thermostats programmables ou des équipements connectés.

Ventilation : une maison bien isolée va de pair avec une bonne ventilation

Lorsqu’une maison est mal isolée, il n’y a généralement pas de souci de ventilation.

Mais quand l’isolation est performante, le bâtiment est plus étanche : l’air peut avoir du mal à pénétrer et à se renouveler. Il devient alors vicié, ce qui peut provoquer un inconfort plus ou moins important pour les occupants. Cet air est également chargé d’humidité, le rendant plus difficile à chauffer.

La dernière phase des travaux de rénovation énergétique est donc la ventilation. Un bon système de VMC optimise les performances du chauffage et diminue donc la consommation d’énergie.

Quelles aides pour travaux de rénovation énergétique de mon appartement ou de ma maison ?

On ne va pas se mentir, dès que les travaux envisagés touchent l’isolation et la toiture, le montant à investir grimpe vite. Cependant, les aides peuvent être nombreuses pour les travaux de rénovation énergétique de votre appartement. En voici quelques-unes :

- MaPrimeRenov’ : jusqu’à 7000 euros selon les revenus du foyer et la nature des travaux ;

- Primes « Coup de pouce isolation » et « Coup de pouce chauffage » : à destination de tous les particuliers, avec un montant différent selon les ressources ;

- éco-PTZ : prêt à taux zéro pour financer le reste à charge ;

- Chèque-énergie : envoyé aux foyers les plus modestes au printemps.

Ces primes étant cumulables, elles peuvent atteindre jusqu’à 50% du montant total des travaux de rénovation énergétique. Pas mal, non ?

Sources

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la