En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
HomeBlog Tout sur l'électricité

Les causes de l'augmentation des prix de l'électricité

L’électricité étant difficile à stocker, il faut, à tout moment, que l’offre du marché puisse correspondre à la demande.

Les 3 principaux facteurs impactant le prix de l'électricité

Pour répondre à la demande globale du pays, si les outils de production renouvelables et nucléaires ne sont pas suffisants, les autres unités de production sont sollicitées par ordre de coûts de production croissants. C'est le coût de production de la dernière centrale appelée qui fixera le prix de marché de l'électricité : c’est la logique du « merit order ».

Ainsi, plus la demande est forte plus le coût marginal tend vers les énergies fossiles, facilement pilotable, mais dont le coût de production est plus important.

1er facteur : L'arrêt des centrales nucléaires

Fin décembre 2021, 24 réacteurs nucléaires sur 56 étaient à l’arrêt. Cela représente un tiers du parc alors que le nucléaire assure la majorité de notre approvisionnement en électricité. Depuis l’annonce de l’arrêt des réacteurs nucléaires de Chooz (Ardennes) et Civaux (Vienne), parmi les plus puissants du pays, les cours de l’électricité ont atteint de nouveaux sommets.

2ème facteur : l'augmentation du CO2 et du gaz

Avec l'arrêt des réacteurs nucléaires, nous avons de plus en plus souvent besoin de recourir aux centrales gaz, facilement pilotables, pour produire de l'électricité. Pendant ces périodes de faible disponibilité nucléaire, toute augmentation du prix du gaz a donc un impact direct sur celui de l'électricité.

Le prix des quotas d’émissions de CO2 a été multiplié par 3 en 1 an. Cela est dû à l'augmentation de la demande, liée aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’Union Européenne (Fit for 55), qui vise à les réduire de 55% d’ici à 2030.

3ème facteur : la Guerre Russie Ukraine

La Russie est le troisième producteur mondial de pétrole, le deuxième producteur mondial de gaz naturel. L'incertitude sur l’approvisionnement gazier de la Russie vers l'Europe et la limitation de ses exportations entrainent donc l'augmentation du prix du gaz et donc par ricochet celui de l'électricité.

L'analyse de Victor, Ingénieur Marchés de l'énergie

Tout nous porte à croire que cette situation va durer dans le temps :

 - La France a pris du retard sur ses objectifs de développement des énergies renouvelables et est donc toujours dépendante du nucléaire (à 70%). Le parc nucléaire étant vieillissant, cela conduit à des indisponibilités pour maintenance de plus en plus fréquentes,

-  L'électrification rapide et massive des usages dans de nombreux secteurs comme les transports (100 TWh en 2050, contre 15 TWh aujourd'hui), l'industrie (180 TWh contre 115),

-  L'accélération des objectifs de décarbonation via le Fit for 55 (Paré pour 55), adopté en juillet 2021 par l’Union Européenne (UE) qui vise à réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 par rapport à 1990, avec l’ambition d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050,

- La guerre Russie / Ukraine dont l'issue ne semble pas être proche. La Russie, se sert de l'approvisionnement du gaz comme moyen de pression.

Sources

Articles de la même sous-catégorie
Voir tous les articles
Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la