HomeBlog RésidentsTout sur l'électricitéLe B.A.-BA de l'énergie

Mettre aux normes un tableau électrique : nos conseils

Vous vous installez dans un nouveau logement ou vous souhaitez agrandir ou engager des travaux chez vous ? Il est essentiel de s’assurer que le tableau électrique est aux normes. Dans cet article, découvrez : ce que dit la norme NF C 15-100 (qui encadre toutes nos installations électriques), les étapes à suivre pour assurer la mise aux normes de votre tableau électrique et enfin, le coût d’une telle opération.

Pourquoi est-il essentiel d’avoir un tableau électrique aux normes ?

Un tableau électrique qui répond aux normes en vigueur garantie tout d’abord votre sécurité et celle des autres occupants de votre logement. En effet, il s’agit de la pièce centrale de votre installation électrique. À ce titre, un tableau électrique mis aux normes actuelles permet de limiter les risques de courts-circuits ou de tout autre événement qui pourrait s’avérer dangereux pour vous (incendie, électrocution…).  

Aussi, une installation électrique mise aux normes vous assure de réduire les risques de pannes ou d’endommagement de vos équipements, dans la mesure où elle permet de répondre à tous vos besoins en matière d’électricité. Enfin, un tableau et, plus globalement, une installation électrique aux normes peut également être un élément valorisant si vous comptez vendre ou louer votre habitation.  

Zoom sur l’attestation de conformité d’une installation électrique

L’attestation de conformité électrique de votre logement est un document qui témoigne de la mise en application des normes en vigueur (à savoir la norme NF C 15-100) de votre installation électrique. Cette attestation, délivrée par un organisme appelé Consuel, est à avoir obligatoirement dans plusieurs situations, notamment pour un logement :  

  • en construction ou neuf ;  
  • entièrement rénové sur le plan électrique ;  
  • ayant subi un agrandissement ;  
  • intégrant une installation dédiée à la production d’électricité (type panneaux photovoltaïques).  

De ce fait, il est indispensable d’avoir un tableau électrique aux normes dans ces différents cas de figure.  

Norme NF C 15-100 d’un tableau électrique : que dit-elle ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la norme NF C 15-100 a pour but de réglementer toutes les installations électriques, en basse tension, dans les bâtiments français. Elle vise principalement à assurer la protection de votre installation et votre sécurité. De ce fait, elle contient, par exemple, différents éléments relatifs à l’emplacement et au nombre de prises électriques devant être installées dans chacune des pièces de l’habitation, leur intensité, les équipements de sécurité dont votre système électrique doit disposer… Dans cette norme figurent aussi toutes les exigences concernant le tableau électrique.  

Tableau électrique : les notions de GTL et ETEL  

Avant d’aller plus loin, il convient d’évoquer deux notions importantes. En effet, la norme NFC-15-100 évoque distinctement deux différentes parties du tableau électrique.  

  • L’ETEL (Espace Technique Électrique du Logement) correspond à tout l’espace dédié au contrôle général de votre installation électrique.
  • La GTL (Gaine Technique du Logement) est quant à elle contenue dans cet ETEL. Elle se compose du tableau de répartition, des différents disjoncteurs et interrupteurs différentiels, ainsi que du coffret de communication (spécifiquement dédié au téléphone, à internet et à la télévision).

Sachant cela, voici les principales exigences à connaître pour disposer d’un tableau électrique aux normes actuelles.  

L’emplacement et la hauteur du tableau électrique  

Certaines obligations relatives à l’emplacement et la hauteur du tableau électrique sont spécifiées par la norme NFC 15-100.  

  • La hauteur du tableau électrique, et plus précisément de l’ETEL, doit correspondre à la hauteur du sol au plafond. Elle doit être de 60 cm de large et 25 cm de profondeur, minimum.  
  • La GTL doit, quant à elle, être placée dans un endroit facilement accessible. Elle ne peut pas être installée dans une salle de bain ou un escalier. Elle doit être séparée d’une distance minimum de 10 cm avec une installation de gaz, 40 cm de toute source de chaleur et 60 cm d’un point d’eau (sauf dans le cas où une cloison les sépare). Elle doit obligatoirement contenir :
  • un tableau de répartition ;  
  • un panneau de contrôle ;  
  • un coffret de communication.

  • Les manettes des disjoncteurs doivent idéalement se situer à une hauteur définie pour être aisément atteignables : entre 0,90 m et 1,80 m (pour un coffre sans porte) ou à au moins 0,50 m du sol (pour un coffre avec une porte).  

Les équipements obligatoires du tableau électrique

Pour assurer votre sécurité et respecter les normes électriques, votre tableau électrique doit impérativement contenir les éléments suivants :  

  • Un disjoncteur général, dit de branchement, qui coupe le courant immédiatement en cas de court-circuit ou de surchauffe du système ;  
  • Des interrupteurs différentiels (que l’on retrouve sur chaque rangée) adaptés aux différents circuits du logement (au moins 2 dispositifs : type A et AC) ;  
  • Des disjoncteurs qui protègent les différents circuits en fonction des usages (plaques de cuisson, chauffage, prises de courant, éclairages…) ;
  • Une borne de terre permettant d’entraîner les éventuelles fuites de courant du logement vers la terre ;
  • Un parafoudre, obligatoire dans certaines régions où la foudre frappe fréquemment
  • Des peignes électriques, pour distribuer la tension sur différents points de connexions.  

Un tableau électrique évolutif  

Aussi, la norme précise qu’il faut que 20 % des emplacements dédiés à l’installation des différents modules qui composent le tableau doivent rester libres (dans le cas d’un logement individuel). Le but ? Permettre de compléter votre installation quand vous souhaiterez faire évoluer votre système électrique (nouvelles prises de courants, nouveaux équipements électriques…).

Comment mettre un tableau électrique aux normes ?

Parce qu’il s’agit d’une opération qui nécessite des compétences techniques particulières, Alterna Énergie vous recommande toujours de faire appel à un professionnel qualifié. En effet, il en va de votre sécurité, de celle des occupants de votre foyer ainsi que de la protection de vos équipements électriques. Lors de son intervention, le professionnel pourra, dans un premier temps, faire un diagnostic de votre installation actuelle. En fonction de cette étude technique, il pourra alors réaliser les opérations évoquées précédemment, à savoir : réorganiser votre tableau pour qu’il réponde aux normes en vigueur, installer des interrupteurs différentiels, mettre en place une prise de terre, ajouter un parafoudre à votre système électrique…

Rappel : Que la location soit vide ou meublée, c'est au propriétaire de prendre en charge les gros travaux de l'installation électrique et le remplacement des équipements qui ne sont plus aux normes (tableau électrique…).

Quel est le prix d’une mise aux normes d’un tableau électrique ?

Plusieurs facteurs peuvent avoir un impact sur le coût de la mise aux normes de votre tableau électrique. En effet, le prix peut varier en fonction de l’état initial de votre installation, du matériel et des différents éléments nécessaires pour la mise en conformité, du tarif fixé par le professionnel pour la main d’œuvre… Sachant cela, il convient de prévoir un budget généralement situé entre 300 € et 1 200 €.  Le mieux est alors de réaliser plusieurs demandes de devis pour estimer précisément l’investissement que représente la mise aux normes de votre tableau électrique. N’hésitez pas à vous tourner spécifiquement vers des artisans disposant du label Qualifelec, gage de savoir-faire en matière de génie électrique.

Quelle distance entre le tableau électrique et un point d'eau ?

Pour des raisons de sécurité, le tableau électrique doit toujours se situer à plus de 60 cm d’un point d’eau (robinet, canalisation…). En revanche, si le tableau électrique est isolé via une porte ou une cloison, cette distance ne nécessite pas d’être appliquée.

FAQ

Comment mettre un tableau électrique aux normes ?

Il est impératif de faire appel à un professionnel qualifié pour assurer la mise aux normes d’un tableau électrique. L’électricien réalisera d’abord un audit technique de l’installation actuelle. Ensuite, il pourra effectuer toutes les modifications nécessaires pour que le tableau électrique réponde aux normes NF C 15-100. Selon les cas, cela nécessitera d’installer des interrupteurs différentiels, remplacer les disjoncteurs, ajouter un parafoudre (si vous vivez dans une région dans laquelle il est obligatoire)…

Quels sont les équipements obligatoires d'un tableau électrique ?

Pour être aux normes, un tableau électrique doit impérativement se composer d’un interrupteur différentiel (de type A et AC, dont le but est d’assurer votre sécurité), d’un disjoncteur divisionnaire (qui permet d’éviter les courts-circuits et la surchauffe de vos équipements électriques), d’une borne de terre et d’un parafoudre (uniquement si votre logement est situé dans une zone dans laquelle l’obligation s’applique).

Comment savoir si un tableau électrique est aux normes ?

S’il convient idéalement de faire appel à un électricien pour s’assurer de la conformité de votre tableau électrique, certains indices peuvent vous permettre de savoir si votre installation est aux normes. D’abord, la date de service de votre installation électrique : si elle date d’avant 1974, alors votre tableau n’est certainement pas aux normes. Ensuite, d’autres indices peuvent vous indiquer, à l’inverse, que le système répond aux exigences actuelles : présence d’un disjoncteur général, d’un dispositif différentiel, d’un circuit de terre (de couleur vert/jaune)...

Comment mettre un tableau électrique aux normes ?

Il est impératif de faire appel à un professionnel qualifié pour assurer la mise aux normes d’un tableau électrique. L’électricien réalisera d’abord un audit technique de l’installation actuelle. Ensuite, il pourra effectuer toutes les modifications nécessaires pour que le tableau électrique réponde aux normes NF C 15-100. Selon les cas, cela nécessitera d’installer des interrupteurs différentiels, remplacer les disjoncteurs, ajouter un parafoudre (si vous vivez dans une région dans laquelle il est obligatoire)…

Quels sont les équipements obligatoires d'un tableau électrique ?

Pour être aux normes, un tableau électrique doit impérativement se composer d’un interrupteur différentiel (de type A et AC, dont le but est d’assurer votre sécurité), d’un disjoncteur divisionnaire (qui permet d’éviter les courts-circuits et la surchauffe de vos équipements électriques), d’une borne de terre et d’un parafoudre (uniquement si votre logement est situé dans une zone dans laquelle l’obligation s’applique).

Comment savoir si un tableau électrique est aux normes ?

S’il convient idéalement de faire appel à un électricien pour s’assurer de la conformité de votre tableau électrique, certains indices peuvent vous permettre de savoir si votre installation est aux normes. D’abord, la date de service de votre installation électrique : si elle date d’avant 1974, alors votre tableau n’est certainement pas aux normes. Ensuite, d’autres indices peuvent vous indiquer, à l’inverse, que le système répond aux exigences actuelles : présence d’un disjoncteur général, d’un dispositif différentiel, d’un circuit de terre (de couleur vert/jaune)...

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* Jusqu'à 120 € HTT offerts sur le tarif en vigueur à la souscription pour toute première souscription à une offre électricité verte 100 % locale Alterna énergie associée à une ferme de production du 15/05/2023 au 31/10/2023 inclus, via le code promo BIENVENUE2023. Le montant de la remise est de 60 € HTT pour un contrat souscrit avec option tarifaire BASE, et de 120 € HTT pour un contrat souscrit avec option tarifaire HEURES CREUSES. Offre réservée à toute personne physique majeure, souscrivant à titre personnel pour son logement principal ou secondaire, situé en France métropolitaine (hors Corse), pour une puissance souscrite comprise entre 3 et 36 kVA et disponible sur les zones géographiques où Alterna énergie commercialise des contrats de vente d’électricité auprès des clients particuliers, sous réserve de l’activation du contrat. Offre limitée à une remise par logement (identifié par le point de livraison du logement) sur toute la durée de l’opération. Offre sans condition d’engagement. Offre non cumulable avec un autre code promotionnel. Cette offre ne fera l’objet d’aucun remboursement après souscription dudit contrat. Les 120 euros HTT ou 60 euros HTT offerts en fonction de l’option tarifaire choisie, seront déduits après 6 mois de contrat échus à partir de la date de mise en service. Le client bénéficiera donc de cette réduction :
- Pour les clients ayant choisi une facturation lissée : sur la facture de régularisation annuelle.
- Pour les clients ayant choisi une facturation au réel : sur la 7ème facture mensuelle après sa mise en service.

Conditions Générales de Vente de l’offre électricité verte 100% locale disponibles sur https://www.alterna-energie.fr/cgv-et-tarifs.