HomeBlog RésidentsSobriété énergétique et économies d'énergieEco gestes du quoditien

Obligation de compostage en 2023 : quelles nouveautés ?

Depuis le 1er janvier 2023, l’obligation de compostage concerne les professionnels produisant plus de 5 tonnes de biodéchets par an. Cette obligation va prochainement s’étendre à l’ensemble des secteurs (professionnels et particuliers). Alterna énergie vous explique l'essentiel dans cet article.

Qui est concerné par l’obligation de compostage en 2023 ?

La loi Grenelle 21 a instauré progressivement l’obligation du tri à la source et la valorisation des déchets alimentaires. Si cette obligation a d’abord concerné les structures produisant de grandes quantités de biodéchets (industries agroalimentaires, grande distribution, cantines et restaurants...), elle s’applique depuis le 1er janvier 2023 à toutes les entreprises générant plus de 500 tonnes de biodéchets par an.

Biodéchets : de quoi s’agit-il et à quoi servent-ils ?

Les biodéchets sont des produits biodégradables, non dangereux, qui peuvent se décomposer naturellement. On distingue 3 principaux types de biodéchets :

  • Déchets verts (jardin, parc...) ;
  • Déchets alimentaires ou de cuisine (restaurants, commerces, cantines...) ;
  • Déchets provenant des usines de transformation de denrées alimentaires.

À grande échelle, ces déchets peuvent ensuite être valorisés par différentes techniques, comme :

  • Le compost, qui permet notamment d’enrichir les sols agricoles ;
  • La méthanisation, qui consiste à transformer les déchets en biogaz.

Compostage : quelles obligations à partir de 2024 ?

Avec la loi contre le gaspillage et pour l’économie circulaire2, le tri des biodéchets à la source va s’étendre à toutes les entreprises, mais également aux particuliers. Dès le 1er janvier 2024, toutes les structures et les ménages (logements individuels ou collectifs) auront l’obligation de trier leurs déchets organiques :

  • Restes alimentaires ;
  • Épluchures et fruits et légumes ;
  • Coquilles d’œufs ;
  • Marc de café...

En tout, ces biodéchets représentent 30 % du contenu de nos poubelles3.

Tri des déchets alimentaires : quelles solutions pour les particuliers ?

Concrètement, les particuliers devront trier leurs déchets alimentaires dans une poubelle dédiée ou un bac à compost. Et après ? D’ici au 31 décembre 2023, plusieurs solutions devraient être mises en œuvre pour assurer la gestion de ses biodéchets.

  • Collecte de biodéchets : grâce à un camion-benne dédié (comme il en existe actuellement pour le verre, le plastique...) ;
  • Composteur collectif : via l’installation de grands composteurs dans certains lieux de résidence ;
  • Composteur individuel : pour faire son propre compost à la maison et l’utiliser pour son jardin ou ses plantes.

Sachez que certaines collectivités locales mettent d'ores et déjà des composteurs individuels à la disposition de leurs concitoyens. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si un dispositif a été mis en place (subvention, composteur gratuit...).

FAQ

Quand le composteur sera obligatoire ?

Le tri des déchets alimentaires sera obligatoire pour tous à partir du 1er janvier 2024. À cette date, toutes les entreprises et les ménages devront trier leurs déchets organiques (épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles d’œufs...) dans un bac à compost et les déposer, soit dans : Leur propre composteur individuel ; Une poubelle dédiée (qui sera collectée un camion benne spécifique) ; Un composteur collectif. En clair, avoir chez soi un composteur en tant que tel ne sera pas obligatoire, mais le tri des biodéchets ménagers le sera.

Est-ce que la mairie donne des composteurs ?

Oui, un composteur peut être mis à votre disposition gratuitement dans certaines mairies ou collectivités locales. D’autres peuvent vous proposer une subvention pour en acheter un. Cela dépend de la localisation de votre logement. N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de votre mairie.

Quand le composteur sera obligatoire ?

Le tri des déchets alimentaires sera obligatoire pour tous à partir du 1er janvier 2024. À cette date, toutes les entreprises et les ménages devront trier leurs déchets organiques (épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles d’œufs...) dans un bac à compost et les déposer, soit dans : Leur propre composteur individuel ; Une poubelle dédiée (qui sera collectée un camion benne spécifique) ; Un composteur collectif. En clair, avoir chez soi un composteur en tant que tel ne sera pas obligatoire, mais le tri des biodéchets ménagers le sera.

Est-ce que la mairie donne des composteurs ?

Oui, un composteur peut être mis à votre disposition gratuitement dans certaines mairies ou collectivités locales. D’autres peuvent vous proposer une subvention pour en acheter un. Cela dépend de la localisation de votre logement. N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de votre mairie.

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Pour aller plus loin

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* -22 % sur le prix du kWh hors taxes et contributions garanti pendant 12 mois.