En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Faire son compost en appartement ou dans son jardin

Des restes de repas aux épluchures de fruits légumes en passant par le bouquet de fleurs de votre cher et tendre, ce sont chaque jour mille et un déchets organiques qui viennent garnir le fond d’un vulgaire sac poubelle. De quoi faire râler l’âme écolo qui sommeille en vous, n’est-ce pas ? Alors il est temps de faire votre compost dans votre jardin ou votre appartement ! Et pas de panique, ce n’est pas (si) compliqué… 😉

Pourquoi composter ses biodéchets ?

Faire son compost, pourquoi pas, mais concrètement, ça sert à quoi ? Qu’il s’agisse de faire du compost dans son jardin ou de faire son compost en appartement, le compostage est avant tout un geste vert. Ce qui appartient à la terre revient à la terre : non, ce n’est pas une citation mystique, mais une réflexion écologique !  

Vous l’ignorez peut-être, mais les déchets dits organiques représentent environ un tiers de nos poubelles, soit près de 100 kilos de détritus par an et par personne. Aïe, ça fait mal ! Le compost est la réponse idéale à ce gaspillage monumental. Il permet à la fois de réduire ses ordures ménagères tout en étant utile à la nature.

Le concept est simple : il mise sur le phénomène de la décomposition. Les biodéchets sont putrescibles lorsqu’ils sont dans un environnement chaud et oxygéné. Autrement dit, ils développent des macro et micro-organismes. Ces derniers dégradent la matière organique et permettent ainsi la fertilisation du sol.

Vous l’aurez compris, faire son compost n’a que des avantages. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer dans cette verdoyante aventure ?

Les astuces pour faire du compost dans son jardin

Si vous avez la chance de bénéficier d’un extérieur, voici quelques conseils pour créer un compost jardin. Plusieurs solutions s’offrent à vous. 🌿

Le compostage en tas : le choix de la simplicité pour les grands espaces

Faire du compost dans son jardin peut être un véritable jeu d’enfant. Pas envie de vous prendre la tête ? Optez pour le tas compost ! Cette alternative est ce qu’il y a de plus simple et rapide. Elle sera parfaitement adaptée à un jardin de grande taille. Pour faire son compost en tas, il suffit de choisir un emplacement semi-ombragé, à l’abri du vent, d’une superficie minimum de 2 à 3 m2 et d’une dizaine de centimètres de hauteur. Au fond, n’hésitez pas à placer quelques branches coupées ou broyées.

Le compostage en tas ne demande que peu d’entretien si ce n’est de retourner la terre de temps en temps pour aérer les couches. Il est recommandé de procéder à cette aération lorsque le tas à composter atteint les 1.2 à 1.5 mètre de hauteur. Elle permet également d’accélérer la transformation des déchets organiques. Elle nécessite l’usage de paille et de feuilles mortes pour préserver votre compost jardin en tas du dessèchement. Bon à savoir : vous pouvez également y ajouter un peu de purin d’ortie, connu pour être un excellent engrais naturel !

Le compostage en bac, la méthode idéale pour un compost rapide et esthétique

Deuxième méthode pour faire du compost dans son jardin : le bac compost. Plus agréable à regarder qu’un simple tas de déchets de cuisine, le compostage en bac sera idéal pour les jardins de petite et moyenne taille. Cette technique a aussi l’avantage de permettre aux matières organiques de se dégrader plus rapidement.  

Comment faire son compost en bac ? Étape numéro 1 : bien choisir la matière et la dimension de son bac à compostage ! Plus solide, plus écologique et plus esthétique que le plastique, le bois en palettes sera le matériau idéal. Il a en plus l’avantage de bien conserver la chaleur. Quant à la taille, tout dépend de la surface de votre terrain et de votre quantité de déchets alimentaires…  Un bac de 400 litres suffit généralement à un foyer de 4 personnes. Cependant, si vous comptez recycler de gros déchets jardin, il vaut mieux privilégier un contenant de 600 litres.  

Une fois ces détails soigneusement déterminés, il sera temps de trouver une place de choix à votre bac compost. Pour cela, veillez à sélectionner un emplacement qui n’est pas trop près d’une source d’eau. De même, faire du compost dans son jardin demande de l’entretien. Vous devrez régulièrement surveiller le taux d’humidité de votre compost en bac. Si ce dernier est trop sec, il faudra l’arroser.  À l’inverse, s’il est trop humide, il sera nécessaire d’y ajouter des matières sèches naturelles, comme de la sciure de bois par exemple. Attention, il faudra également remuer votre compost déchets environ une fois par mois.  

Faire son compost en appartement : oui, c’est possible !

Tout le monde n’a pas la chance de posséder un jardin. Bonne nouvelle, il est tout à fait possible de faire son compost en appartement ! Voici comment. 🤔

Découvrir l’art du lombricompostage

Pour faire son compost en appartement, il suffit d’opter pour une méthode compostage adaptée : le lombricomposteur.  

Le lombricomposteur, aussi surnommé vermicomposteur, n’est autre qu’une sorte de boîte à étages. Chaque plateau est destiné à accueillir les déchets organiques à différentes étapes de leur décomposition. Mais derrière ces anodines caisses opaques se cache un véritable écosystème…

Pour cause, le lombricomposteur abrite un fertilisant à base de lombrics, des vers de terre quoi. Attention cependant, pas n’importe lesquels. On privilégie les vers dits de compost, trouvés dans les premiers 20 centimètres du sol, tels que le ver rouge de Californie.

Oh ne faites pas la grimace pour si peu ! Ces charmantes petites bestioles sont totalement inoffensives et ne génèrent pas la moindre odeur désagréable. Plus encore, on peut les qualifier de vrais intestins du sol. Elles se nourrissent de déchets organiques, soit les déchets compost et enrichissent même la terre de leurs déjections. Que demander de mieux pour faire un compost appartement ?

Si vous êtes vraiment réticent à l’idée d'héberger de tels hôtes dans votre logement, sachez qu’il est tout à fait envisageable de placer votre lombricomposteur sur le balcon ou la terrasse. Certains quartiers ont également l’avantage de bénéficier d’un lombricomposteur de rue, mais l’initiative est plutôt rare.

Faire son compost : quels sont les déchets organiques à recycler ?

Qu’il s’agisse de faire du compost dans son jardin ou de faire son compost en appartement, les déchets organiques à recycler restent les mêmes :  

  • Les déchets bruns (marc de café, carton coupé en petits morceaux, papier non imprimé, coquilles d'œufs, coquilles de fruits secs…)  
  • Les déchets verts (épluchures-légumes fruits, restes de repas, herbes coupées, plantes à purin, sachets de thé sans agrafe…).  

Faire son compost est désormais à portée de main. Il ne manque plus qu’un peu d’huile de coude. Allez, c’est parti ! 💪

À lire sur ce sujet : "Les 10 règles d’or pour un jardinage écologique"

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la