En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Récupérer l'eau de pluie : un éco-geste pour votre jardin

Vous avez le projet de récupérer l’eau de pluie pour arroser votre jardin ? Cet éco-geste est une excellente initiative pour alléger votre porte-monnaie et agir pour la planète. Nous vous donnons tous nos conseils pour bien choisir votre cuve de récupération d’eau de pluie et pour réussir l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie chez vous. Alors sortez vos bottes et…suivez le guide !

Pourquoi récupérer l’eau de pluie pour votre jardin ?  

En France, les périodes de sécheresse sont de plus en plus fréquentes chaque année. Ainsi, l’eau devient une ressource rare. Récupérer l’eau de pluie vous permet de faire des économies sur vos factures tout en contribuant à protéger les ressources naturelles : le combo gagnant !

Pour une grande partie de nos activités quotidiennes, la consommation d’eau potable n’est pas nécessaire. C’est le cas par exemple à la maison pour des usages tels que tirer la chasse d’eau des WC ou faire fonctionner la machine à laver, arroser le jardin et les plantes ou encore laver les voitures (même si ça, vous ne le faites pas souvent, avouez-le ! 😉).

Utiliser les eaux pluviales pour votre jardin est alors une excellente alternative pour économiser l’eau présente dans les nappes phréatiques, qui alimentent les réseaux d’eau potable et se trouvent souvent à vide. L’eau de pluie récupérée est douce et non calcaire, des attributs que vos fleurs et vos légumes apprécieront 🌷. L’eau pluviale est un véritable cadeau du ciel (ahah) pour votre jardin !  

Installation d’un récupérateur d’eau de pluie : comment faire ?

Le système de récupération d’eau pluviale le plus efficace est la cuve de récupération d’eau de pluie. Celle-ci permet de stocker les eaux pluviales. Selon les modèles, sa capacité peut aller de 200 à 10 000 litres d’eau 💧.

Vous vous demandez comment fonctionne un récupérateur d’eau de pluie ? La pluie qui tombe sur la toiture de votre maison est centralisée par les gouttières, elles-mêmes directement reliées à la citerne ou la cuve de récupération d’eau de pluie. Pour protéger votre récupérateur des feuilles ou insectes, vous pouvez installer une grille de protection sur la gouttière. Pour la récupération d’eaux pluviales, l’utilisation de gouttières en PVC ou en zinc est à privilégier. L'installation d’un récupérateur d’eau de pluie est relativement simple et rapide. Faites attention à le positionner à proximité d’une gouttière, idéalement à l’ombre. Pour un premier filtrage, placez une grille et n’oubliez pas de couvrir la cuve, à moins d’avoir envie à tout prix de vous lancer dans la culture d’algues et de micro-organismes.  

 

Comment choisir sa cuve de récupération d’eau de pluie ?

Citerne sous le sol ou à l’extérieur

Côté matériel, deux solutions s’offrent à vous : les cuves ou citernes à enterrer ou les récupérateurs extérieurs. Vous vous sentez perdus face à l’étendue de l’offre ? Votre choix doit se fonder sur l’usage que vous souhaitez en faire du réservoir, de l’espace que vous avez et de la quantité d’eau que vous avez l’intention de récupérer. La citerne ou cuve à enterrer possède un filtre automatique mais prend de la place alors que le récupérateur extérieur est plus discret et plus facile à installer. Pour vous faire une idée, l’arrosage d’un jardin nécessite un volume d’environ 17 litres d’eau/m2. C’est le moment de sortir vos calculatrices ! 🖩

Entretien du réservoir

Pour bien utiliser votre récupérateur d’eaux, il est impératif de l’entretenir chaque année. Avant ou après l’hiver, videz l’eau restante, lavez votre cuve de récupération d’eau de pluie à l’aide d’un jet d’eau puissant et nettoyez le filtre. Face à d’éventuels surplus d’eau pluviale, vous pouvez installer un système d’évacuation à votre cuve ou choisir un récupérateur doté de ce système. Histoire de ne pas transformer le jardin en piscine 😉.

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la