Profitez de 50 € offerts* sur nos offres électricité verte avec le code 50BIENVENUE ! Cliquez sur ce bandeau pour en profiter

Casse-tête du changement d’heure : mais pourquoi ?

Deux fois par an, on « perd » ou on « gagne » une heure. Et deux fois par an, ça nous fait beaucoup parler. Pourquoi on change d’heure ? Allez, on vous donne quelques infos sûres pour alimenter les discussions à la machine à café.

« S’il est 13 heures normalement, alors là maintenant il est 14 heures ? » Si si, ne le niez pas, vous avez déjà tenu ce type de propos surréaliste. D’accord, c’est sorti du contexte ; le contexte étant… le changement d’heure. Le passage à l’heure d’été aura lieu cette année le dimanche 27 mars. Vous devrez alors ajouter 60 minutes à votre montre.

Changement d’heure : toujours le week-end

Bon, ça, c’est la version romancée. En réalité, si vous avez paramétré correctement votre smartphone, l’heure indiquée se modifiera automatiquement. Mais comme chaque année, vous ne résisterez pas à l’envie de vérifier quand même 🧐.  

Pour revenir à l’heure d’hiver il faudra attendre le dernier week-end d’octobre. Le changement a toujours lieu la nuit du samedi au dimanche, hiver comme été, à 3h du matin (c’est quand même plus simple que le lundi à 15h36, en pleine réunion : « Pauuuuuse on recule l’aiguille ! »).

Pourquoi on change d’heure ?

Si on aborde le sujet ici, ce n’est pas pour vous annoncer que nos équipes se sont reconverties dans la fabrique de montres à gousset. Mais parce que le changement d’heure a été mis en place pour réaliser des économies d’énergie. Avec ce régime, à la belle saison, quand les jours s’allongent, on profite un peu plus du soleil le soir : eh oui, à 20h, il fait encore jour comme à 19h la veille. Et qui dit plus d’ensoleillement, dit moins d’éclairage artificiel.

Changement d’heure : depuis quand ?

L’heure d’été (l’heure d’hiver étant, en quelque sorte, l’heure « normale ») a été appliquée pour la première fois en France pendant la Première Guerre mondiale. Il s’agissait d’économiser une ressource-clé : le charbon. L’idée a été abandonnée en 1944 et reprise en 1976, pour faire face à la hausse des prix de l’énergie occasionnée par le choc pétrolier de 1973-1974 (hop, une petite révision de l’histoire de France, c’est cadeau🤓).

Changer d’heure : une exception française ?

Pas du tout ! Le principe du changement d’heure a été généralisé à l’ensemble de l’Union européenne dans les années 1980, puis les dates ont été harmonisées (fin mars et fin octobre). Le Canada le pratique également, comme l’Iran, la Nouvelle-Zélande ou encore les États-Unis et l’Australie, à l’exception de certains États et territoires. Attention, il n’y a pas d’heure d’été dans les départements et territoires français d’outre-mer (sauf Saint-Pierre-et-Miquelon).

La fin de l’heure d’été ?

Maintenant que l’heure d’été n’a plus de secret pour vous, oubliez tout : elle pourrait disparaître. Bon, on exagère. Disons qu’on ne sait plus trop pourquoi on change d’heure. Non seulement la mesure nous complique un peu la vie, mais son impact est de plus en plus relativisé : côté éclairage, elle permet toujours d’économiser de l’énergie, mais de moins en moins, avec le développement des ampoules basse consommation par exemple. La commission européenne envisageait de mettre en fin au changement d’heure en 2021 (et de le laisser au choix des États membres). La proposition n’a finalement pas abouti…jusqu’à la prochaine fois 🕐.

À lire aussi, sur les économies d’énergie : « TOP 22 des écogestes de l’hiver »

Deux fois par an, on « perd » ou on « gagne » une heure. Et deux fois par an, ça nous fait beaucoup parler. Pourquoi on change d’heure ? Allez, on vous donne quelques infos sûres pour alimenter les discussions à la machine à café.

« S’il est 13 heures normalement, alors là maintenant il est 14 heures ? » Si si, ne le niez pas, vous avez déjà tenu ce type de propos surréaliste. D’accord, c’est sorti du contexte ; le contexte étant… le changement d’heure. Le passage à l’heure d’été aura lieu cette année le dimanche 27 mars. Vous devrez alors ajouter 60 minutes à votre montre.

Changement d’heure : toujours le week-end

Bon, ça, c’est la version romancée. En réalité, si vous avez paramétré correctement votre smartphone, l’heure indiquée se modifiera automatiquement. Mais comme chaque année, vous ne résisterez pas à l’envie de vérifier quand même 🧐.  

Pour revenir à l’heure d’hiver il faudra attendre le dernier week-end d’octobre. Le changement a toujours lieu la nuit du samedi au dimanche, hiver comme été, à 3h du matin (c’est quand même plus simple que le lundi à 15h36, en pleine réunion : « Pauuuuuse on recule l’aiguille ! »).

Pourquoi on change d’heure ?

Si on aborde le sujet ici, ce n’est pas pour vous annoncer que nos équipes se sont reconverties dans la fabrique de montres à gousset. Mais parce que le changement d’heure a été mis en place pour réaliser des économies d’énergie. Avec ce régime, à la belle saison, quand les jours s’allongent, on profite un peu plus du soleil le soir : eh oui, à 20h, il fait encore jour comme à 19h la veille. Et qui dit plus d’ensoleillement, dit moins d’éclairage artificiel.

Changement d’heure : depuis quand ?

L’heure d’été (l’heure d’hiver étant, en quelque sorte, l’heure « normale ») a été appliquée pour la première fois en France pendant la Première Guerre mondiale. Il s’agissait d’économiser une ressource-clé : le charbon. L’idée a été abandonnée en 1944 et reprise en 1976, pour faire face à la hausse des prix de l’énergie occasionnée par le choc pétrolier de 1973-1974 (hop, une petite révision de l’histoire de France, c’est cadeau🤓).

Changer d’heure : une exception française ?

Pas du tout ! Le principe du changement d’heure a été généralisé à l’ensemble de l’Union européenne dans les années 1980, puis les dates ont été harmonisées (fin mars et fin octobre). Le Canada le pratique également, comme l’Iran, la Nouvelle-Zélande ou encore les États-Unis et l’Australie, à l’exception de certains États et territoires. Attention, il n’y a pas d’heure d’été dans les départements et territoires français d’outre-mer (sauf Saint-Pierre-et-Miquelon).

La fin de l’heure d’été ?

Maintenant que l’heure d’été n’a plus de secret pour vous, oubliez tout : elle pourrait disparaître. Bon, on exagère. Disons qu’on ne sait plus trop pourquoi on change d’heure. Non seulement la mesure nous complique un peu la vie, mais son impact est de plus en plus relativisé : côté éclairage, elle permet toujours d’économiser de l’énergie, mais de moins en moins, avec le développement des ampoules basse consommation par exemple. La commission européenne envisageait de mettre en fin au changement d’heure en 2021 (et de le laisser au choix des États membres). La proposition n’a finalement pas abouti…jusqu’à la prochaine fois 🕐.

À lire aussi, sur les économies d’énergie : « TOP 22 des écogestes de l’hiver »

Articles récents

Voir tous les articles