Profitez de 50 € offerts* sur nos offres électricité verte avec le code 50BIENVENUE ! Cliquez sur ce bandeau pour en profiter

Éolienne en mer : un pas de plus vers la transition écologique

La transition énergétique entraîne avec elle de nouveaux usages et de nouveaux moyens de produire de l’électricité. Parmi ces derniers, on compte l’éolienne en mer. Alors, concrètement, de quoi s’agit-il ? Quels sont les avantages et les inconvénients des éoliennes offshore ? Quel potentiel éolien en France ? Alterna énergie vous explique l’essentiel sur le sujet.

Éolienne en mer : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

L’éolienne installée en mer, aussi appelée “éolienne offshore” (qui signifie “au large”, pour les non-bilingues) est une installation qui permet de produire de l’électricité grâce au vent. Selon les cas, l’éolienne en mer peut être “posée” (avec une fondation qui repose sur les fonds marins) ou “flottante” (et reliée aux fonds marins grâce à des lignes d’ancrage). Et comment ça fonctionne en pratique ? On vous dit tout.

  1. Grâce aux pales de l’hélice qui la compose et à l’action du vent, l’éolienne crée une forme d’énergie. Pour être très précis, on parle d’une énergie cinétique, permise grâce à un mouvement (dans notre cas d’étude, c’est donc grâce au vent).  
  1. Lorsqu’elle entre en contact avec un générateur, cette énergie se transforme en courant alternatif.  
  1. Ce dernier parcourt ensuite les câbles sous-marins avant de rejoindre un poste électrique.
  1. Enfin, le poste électrique renvoie à son tour le courant vers le réseau électrique terrestre. Et zou !

Et qu’est-ce qui change d’une éolienne terrestre ? Son environnement maritime et sa disposition à plus de 10 km des côtes impliquent des mâts particulièrement résistants face au courant et aux vagues. Une protection particulière lui est également apportée pour éviter les risques de corrosion. Comme évoqué précédemment, elle nécessite aussi un raccordement au réseau électrique grâce à un câble sous-marin.

Les avantages et les inconvénients de l’éolienne en mer

Les avantages des éoliennes offshore

  • L’éolienne offshore s’appuie sur une source d’énergie inépuisable et disponible en quantité infinie : le vent.
  • Elles favorisent le développement des énergies renouvelables et permettent à la France de diversifier son mix énergétique.
  • Il s’agit d’une solution peu émettrice de CO2.
  • L’éolienne en mer produit jusqu’à 60 % d’énergie en plus qu’une éolienne terrestre (source : EDF).

Les inconvénients des éoliennes offshore

  • L’énergie éolienne est intermittente : en cas d’absence de vent, la production d’électricité est grandement réduite.
  • Les projets éoliens offshore impliquent de lourds investissements (installation, raccordement au réseau électrique, maintenance…).
  • Certains opposants (associations écologiques, citoyens, comités de pêcheurs…) s’inquiètent des conséquences du déploiement des éoliennes en mer sur la faune et la flore environnante.

Quel avenir pour l’éolien offshore en France ?

Avec son espace maritime côtier important et bien venté, la France est un pays particulièrement bien adapté pour l’implantation des éoliennes en mer. Il s’agit même du 2ᵉ gisement d’éolien en mer en Europe, après la Grande-Bretagne (source : Ministère de la Transition écologique).  

À ce titre, de nombreux projets sont en cours ou en développement en France. C’est notamment le cas du parc éolien de Saint-Brieuc.

L’exemple du parc éolien de Saint-Brieuc

Avec une date prévisionnelle de mise en service prévue pour 2023, les caractéristiques de ce parc éolien sont les suivants : [Saut de retour à la ligne]

  • 62 éoliennes ;
  • disposées à plus de 16,3 km de la côte ;  
  • sur une superficie totale de 75 km2 ;
  • pour produire 496 MW d’électricité (soit l’équivalent de 90 % de la consommation électrique de la Bretagne).

Source : Éoliennes en mer en France - Le parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc.

La transition énergétique entraîne avec elle de nouveaux usages et de nouveaux moyens de produire de l’électricité. Parmi ces derniers, on compte l’éolienne en mer. Alors, concrètement, de quoi s’agit-il ? Quels sont les avantages et les inconvénients des éoliennes offshore ? Quel potentiel éolien en France ? Alterna énergie vous explique l’essentiel sur le sujet.

Éolienne en mer : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

L’éolienne installée en mer, aussi appelée “éolienne offshore” (qui signifie “au large”, pour les non-bilingues) est une installation qui permet de produire de l’électricité grâce au vent. Selon les cas, l’éolienne en mer peut être “posée” (avec une fondation qui repose sur les fonds marins) ou “flottante” (et reliée aux fonds marins grâce à des lignes d’ancrage). Et comment ça fonctionne en pratique ? On vous dit tout.

  1. Grâce aux pales de l’hélice qui la compose et à l’action du vent, l’éolienne crée une forme d’énergie. Pour être très précis, on parle d’une énergie cinétique, permise grâce à un mouvement (dans notre cas d’étude, c’est donc grâce au vent).  
  1. Lorsqu’elle entre en contact avec un générateur, cette énergie se transforme en courant alternatif.  
  1. Ce dernier parcourt ensuite les câbles sous-marins avant de rejoindre un poste électrique.
  1. Enfin, le poste électrique renvoie à son tour le courant vers le réseau électrique terrestre. Et zou !

Et qu’est-ce qui change d’une éolienne terrestre ? Son environnement maritime et sa disposition à plus de 10 km des côtes impliquent des mâts particulièrement résistants face au courant et aux vagues. Une protection particulière lui est également apportée pour éviter les risques de corrosion. Comme évoqué précédemment, elle nécessite aussi un raccordement au réseau électrique grâce à un câble sous-marin.

Les avantages et les inconvénients de l’éolienne en mer

Les avantages des éoliennes offshore

  • L’éolienne offshore s’appuie sur une source d’énergie inépuisable et disponible en quantité infinie : le vent.
  • Elles favorisent le développement des énergies renouvelables et permettent à la France de diversifier son mix énergétique.
  • Il s’agit d’une solution peu émettrice de CO2.
  • L’éolienne en mer produit jusqu’à 60 % d’énergie en plus qu’une éolienne terrestre (source : EDF).

Les inconvénients des éoliennes offshore

  • L’énergie éolienne est intermittente : en cas d’absence de vent, la production d’électricité est grandement réduite.
  • Les projets éoliens offshore impliquent de lourds investissements (installation, raccordement au réseau électrique, maintenance…).
  • Certains opposants (associations écologiques, citoyens, comités de pêcheurs…) s’inquiètent des conséquences du déploiement des éoliennes en mer sur la faune et la flore environnante.

Quel avenir pour l’éolien offshore en France ?

Avec son espace maritime côtier important et bien venté, la France est un pays particulièrement bien adapté pour l’implantation des éoliennes en mer. Il s’agit même du 2ᵉ gisement d’éolien en mer en Europe, après la Grande-Bretagne (source : Ministère de la Transition écologique).  

À ce titre, de nombreux projets sont en cours ou en développement en France. C’est notamment le cas du parc éolien de Saint-Brieuc.

L’exemple du parc éolien de Saint-Brieuc

Avec une date prévisionnelle de mise en service prévue pour 2023, les caractéristiques de ce parc éolien sont les suivants : [Saut de retour à la ligne]

  • 62 éoliennes ;
  • disposées à plus de 16,3 km de la côte ;  
  • sur une superficie totale de 75 km2 ;
  • pour produire 496 MW d’électricité (soit l’équivalent de 90 % de la consommation électrique de la Bretagne).

Source : Éoliennes en mer en France - Le parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc.

Articles récents

Voir tous les articles