En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Fabriquer une Mini centrale hydraulique : nos conseils

Dans cet article, Alterna énergie vous explique comment fabriquer une mini centrale hydraulique et vous parle des aides financières disponibles pour ce type de projet.

Qu’est-ce qu’une mini centrale hydraulique ?  

Une mini centrale hydraulique est une installation, avec une puissance située entre 500 kW et 2 000 kW, destinée à produire de l’électricité verte, à partir de l’énergie hydraulique. On parle alors d’hydroélectricité. Dans ce domaine, il existe différents types d’installations, plus ou moins puissantes, allant de 20 kW à 10 000 kW, toutes englobées sous le nom de petite centrale hydraulique (ou PCH).

Qui peut profiter de l’électricité produite par une petite centrale hydraulique ?

Ces petits projets sont généralement réalisés par des producteurs indépendants ou des particuliers. Dans ce cas, l’autoconsommation de l’électricité produite s’avère intéressante. D’autant que le surplus d’électricité, non consommé, peut être vendu à une entreprise locale de distribution (ELD) ou à EDF OA (Obligation d’Achat). Certaines communes peuvent également mettre en place ce type d’installation pour rentabiliser un cours d’eau.  

Comment fonctionne une mini-centrale hydraulique ?  

Le mouvement de l’eau et le courant actionnent une turbine (qui ressemble plus ou moins à une hélice) pour créer un courant continu. Ensuite, un onduleur prend le relai et permet de transformer ce courant électrique en courant alternatif. C’est sous cette forme que l’électricité peut rejoindre le réseau électrique.  

Comment fabriquer une mini centrale hydraulique ?  

Avant de voir comment se fabrique une mini centrale hydraulique, il convient de connaître les éléments qui la composent.  

  • Une prise d’eau (rivière, fleuve, canal, digue, barrage…) ;  
  • Des ouvrages d’amenée qui dirigent l’eau vers la mini-centrale ;
  • Des équipements de production qui permettent de produire de l’électricité à partir de l’énergie mécanique de l’eau (turbines, générateurs…) ;  
  • Des ouvrages de restitution.

La fabrication d’une mini-centrale hydraulique implique de réaliser des études techniques, environnementales, économiques et financières : l’idée est d’assurer la faisabilité du projet. En effet, l’installation doit répondre aux normes en vigueur et aux contraintes environnementales, qui sont nombreuses. Le choix de l’implantation du site est alors primordial, bien plus encore que le choix des différentes composantes de l’installation. Aussi, des travaux importants peuvent être nécessaires. Il convient alors d’étudier la rentabilité du projet et de réaliser un plan de financement. Une fois ces études préliminaires et de faisabilité réalisées, vient alors la finalisation du projet et sa mise en place.

Est-ce nouveau d’utiliser la force de l’eau pour créer de l’électricité ?  

Non, loin de là ! 3 000 ans avant notre ère, la civilisation mésopotamienne tentait déjà de domestiquer la force de l’eau, en imaginant les premiers ouvrages hydrauliques.

Quelle aide financière pour une mini centrale hydraulique ?  

La mise en place d’une mini-centrale hydraulique peut être financée, en partie, grâce à différents dispositifs d’aides.  

  • Les aides de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) ;
  • Les subventions et financements locaux proposés par certaines communes, départements ou régions ;
  • Les aides de l’État (TVA à taux réduit, notamment).

Dans la plupart des cas, ces dispositifs visent principalement à financer les études de faisabilité du projet hydraulique. Néanmoins, certaines de ces aides peuvent aussi être accordées pour la réalisation des travaux. Cela dépend des politiques publiques en vigueur lors du dépôt de la demande d’aide.  

En résumé, la fabrication d’une mini-centrale hydroélectrique implique de nombreuses études et démarches administratives. Mais le temps passé et l’investissement peuvent en valoir la peine : à la clé, des économies importantes sur la facture d’électricité et la production d’une électricité verte.

À lire sur un sujet proche : "Centrale hydroélectrique de Prémoinet : 110 ans d’histoire et toujours dans le courant".

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la