En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
HomeBlog Tout sur l'électricité

Y a-t-il un risque de coupure de courant cet hiver ?

Le chef de l’État l’assurait lors d’un entretien réalisé en juin 2022 : “il n’y a aucun risque de coupure”. Néanmoins, certains experts appellent à la plus grande vigilance. Alors, faut-il réellement s’inquiéter d’une coupure de courant électrique cet hiver ? Alterna énergie vous dit tout sur l’éventuelle pénurie d’électricité en France en 2022.

Coupure d’électricité cet hiver : est-ce que cela peut vraiment arriver ?

Tous les experts s’accordent à dire qu’il n’existe pas de risque zéro. D’ailleurs, il n’y en a finalement jamais. RTE, qui gère le réseau public de transport d’électricité en France, évoquait déjà en décembre 2021 la mise en place de potentielles restrictions, à savoir des coupures de courant. Pour cette année, il n’est donc pas exclu que RTE actionne certains leviers pour ajuster l’offre et la demande en électricité. Pour soulager le réseau électrique, il pourrait être envisagé de mettre en œuvre :  

  • Des coupures d’électricité (de 15 minutes à 1 heure) sur des sites industriels volontaires consommant beaucoup d’électricité (mécanisme d’interruptibilité) ;  
  • Une baisse de la tension sur le réseau de distribution ;
  • En dernier recours, des coupures d’électricité temporaires, anticipées, localisées et tournantes sur l’ensemble du territoire.  

En revanche, RTE indique qu’il n’y a pas de risque de black-out total.

Zoom sur le Réseau de Transport d’Électricité (RTE)

En France, c’est RTE qui se charge du transport de l’électricité. En tant que gestionnaire du réseau, il est aussi responsable de l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité. Il a donc aussi pour rôle de définir les pics de consommation électrique sur notre territoire.  

Ecowatt : une météo de l’électricité

RTE et l’Ademe ont mis en place un outil en ligne, appelé Ecowatt. Il s’agit d’un dispositif qui vous permet :

  • d’être tenu au courant, en temps réel, du niveau de consommation d’électricité de votre région ou de la France entière ;  
  • de bénéficier de conseils pratiques pour éviter les risques de coupures ;
  • de recevoir une “alerte vigilance coupure” si des coupures étaient prévues.

Une pénurie d’électricité en France, en 2022 : comment cela serait-il possible ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer d’éventuelles tensions, voire coupures, du réseau électrique français pour cet hiver.  

  • D’abord, plus il fait froid et plus notre consommation d’électricité augmente, ce qui met en tension le réseau électrique.  
  • La crise de la COVID a pesé sur le système électrique pendant de nombreux mois et un rebond de la consommation électrique a eu des conséquences.  
  • La disponibilité du parc nucléaire s’est dégradée ces dernières années : 27à mi-octobre réacteurs sont en maintenance et cela entraîne une baisse de la production d’électricité.
  • En parallèle, même si elles se développent, les énergies renouvelables ne permettent pas encore de compenser cette diminution de la production nucléaire.  
  • Autre point non négligeable : nous utilisons de plus en plus d’électricité chez nous, notamment pour utiliser nos téléphones, tablettes, ordinaires, box internet…

Zoom sur le mix électrique français

En France, les sources d’énergie ou mixte énergétique nous permettant d’avoir l’électricité sont diverses. Elles se répartissent ainsi1 :  

  • 67,1 % de notre électricité provient du nucléaire ;  
  • 13 % de l’énergie hydraulique ;  
  • 7,9 % de l’énergie éolienne ;  
  • 7,5 % du thermique ;  
  • 2,5 % de l’énergie solaire ;  
  • 1,9 % des bioénergies.  

Si la grande majorité de notre électricité est d’origine nucléaire, il est à noter que la France importe 100 % de son uranium2 (qui sert à créer l’énergie nucléaire).  

Quelles solutions pour limiter les risques de coupure d’électricité ?

Avec la crise énergétique, une notion fait de plus en plus parler d’elle : la sobriété énergétique. La sobriété énergétique vise à optimiser la consommation d’énergie et limiter les consommations superflues en modifiant nos comportements et nos habitudes. D’ailleurs, un plan “sobriété énergétique” a été annoncé pendant l’été 2022 par le président de la République, Emmanuel Macron. L’objectif ? Réduire de 10 % la consommation d’énergie de la France (par rapport à 2019), d’ici à 2024. État, entreprises, collectivités territoriales, logements… Tout le monde sera concerné par ce plan et sera mis à contribution pour parvenir à réduire la consommation énergétique de notre pays. Certaines communes ont déjà fait le choix de fermer leur piscine municipale.

Et en tant que citoyen, que pouvons-nous faire ?

Au quotidien, nous pouvons aussi contribuer à limiter les risques de coupure en réduisant notre consommation d’électricité. L’idée est alors de consommer moins, mais consommer mieux notre énergie.  

En effet, il faut savoir que les pics de consommation électrique ont lieu :  

  • Le matin, entre 8h et 13h ;  
  • Le soir, entre 17h30 et 20h30.

Sachant cela, on peut, par exemple :  

  • Programmer ou lancer nos équipements électroménagers (lave-vaisselle, lave-linge…) à des heures où le réseau électrique est moins sous tension ;  
  • Opter pour le mode “eco” de ces mêmes appareils ;  
  • Éteindre nos box internet lorsque nous ne les utilisons pas ;
  • Recharger nos équipements disposant de batteries (téléphone, vélo électrique…) à d’autres horaires ;
  • Couvrir la casserole lorsque l’on fait bouillir de l’eau ou que l’on cuisine ;  
  • Baisser le chauffage la nuit, ou en cas d’absence durant la journée ;
  • Éviter de laisser nos appareils (ordinateur, télévision…) en veille ;  
  • Optimiser l’éclairage en éteignant les lumières lorsque nous quittons une pièce.

Ces éco-gestes ont-ils réellement un impact ?

À petite échelle, cela ne paraît pas grand-chose, et pourtant, rapportés à tous les foyers français, les économies réalisables sont énormes. Si chaque foyer éteignait 1 ampoule dans son logement, on parviendrait à économiser 600 MW, à savoir l’équivalent de la consommation de 600 000 habitants3. Économiser l’énergie, c’est donc vraiment l’affaire de tous.  

Comment savoir si une coupure de courant est générale ?

Pour savoir si une coupure de courant est générale (et non uniquement à l’échelle de votre logement), vous pouvez vérifier votre tableau électrique. Si le disjoncteur général est sur 1 (à savoir sa position normale), c’est que le courant est coupé dans tout votre quartier ou votre ville. Concrètement, vous n’avez rien à faire : il faut alors attendre le rétablissement du courant par le gestionnaire du réseau. vous pouvez aussi contacter l'équipe dépannage Enedis en appelant au 09 726 750 XX (XX : indiquez les 2 chiffres de votre département).

Pourquoi j'ai eu une coupure de courant ?

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une coupure de courant chez vous : une surcharge électrique dans votre logement (trop d’appareils fonctionnent en même temps) ; un appareil défectueux ; un système électrique trop ancien ; une facture d’électricité impayée ; les intempéries ; un dysfonctionnement sur le réseau national…

Comment savoir si une coupure de courant est générale ?

Pour savoir si une coupure de courant est générale (et non uniquement à l’échelle de votre logement), vous pouvez vérifier votre tableau électrique. Si le disjoncteur général est sur 1 (à savoir sa position normale), c’est que le courant est coupé dans tout votre quartier ou votre ville. Concrètement, vous n’avez rien à faire : il faut alors attendre le rétablissement du courant par le gestionnaire du réseau. vous pouvez aussi contacter l'équipe dépannage Enedis en appelant au 09 726 750 XX (XX : indiquez les 2 chiffres de votre département).

Pourquoi j'ai eu une coupure de courant ?

De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une coupure de courant chez vous : une surcharge électrique dans votre logement (trop d’appareils fonctionnent en même temps) ; un appareil défectueux ; un système électrique trop ancien ; une facture d’électricité impayée ; les intempéries ; un dysfonctionnement sur le réseau national…

Articles ayant le même tag
Voir tous les articles
Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la