HomeBlog RésidentsTout sur l'électricitéLe B.A.-BA de l'énergie

Y a-t-il un risque de coupure de courant cet hiver 2023-2024 ?

Après les craintes de l’hiver dernier, le RTE (Réseau de Transport d’Électricité) se montre plutôt rassurant pour l’hiver 2023-2024 : le risque de coupures de courant apparaît faible, sans pour autant être nul. Alors, qu’est-ce qui pourrait mener à des coupures d’électricité ? Comment les éviter ? Alterna énergie vous explique tout dans cet article.

Pourquoi risque-t-on des coupures de courant cet hiver ?

Même si le risque de pénurie d’électricité est réduit pour l’hiver 2023-2024, il n’est jamais nul. De nombreux paramètres peuvent mener à d’éventuelles coupures de courant, en dernier recours. Si les conditions géopolitiques et l’approvisionnement en gaz peuvent avoir un impact sur l’équilibre du réseau électrique, les principaux éléments à prendre en compte sont :

  • L’évolution de la demande ;
  • Les conditions météorologiques ;
  • La disponibilité des réacteurs nucléaires ;
  • La disponibilité des énergies renouvelables.

L’évolution de la demande

Depuis plusieurs années, nos besoins en électricité se sont accrus (de plus en plus d’équipements électriques dans nos logements, essor des véhicules électriques...), ce qui mène à une augmentation globale de la demande. Malgré cela, la mobilisation générale en faveur de la sobriété et l’efficacité énergétique permet de maintenir un bas niveau de consommation électrique sur le territoire : à l’automne 2022, il était inférieur de 8 % en moyenne à ceux de 2014 à 20191.

Les conditions météorologiques

Des vagues de froid très intenses peuvent mener à des pics de consommation d’électricité pour le chauffage. Un vent faible peut également limiter la production d’électricité d’origine éolienne. De ce fait, les conditions météorologiques peuvent avoir un impact important sur l'équilibre entre l’offre et la demande en électricité.

La disponibilité des réacteurs nucléaires

En 2022, plusieurs réacteurs nucléaires étaient mis à l’arrêt, pour maintenance ou réparations, ce qui avait provoqué une vive tension sur le réseau électrique. Les perspectives de production nucléaire sont plus favorables pour cet hiver, avec une prévision allant jusqu’à 50 GW en janvier 2024 (contre 44 GW en janvier 2023)2.

La disponibilité des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire...) contribuent de plus en plus activement à la sécurité d’approvisionnement électrique de la France. Malgré leur caractère intermittent (elles dépendent notamment des conditions météorologiques), elles permettent de réduire les risques de coupure d’électricité.

Production d’électricité en France : quel mix électrique ?

En 2022, la production d’électricité française se répartissait comme suit3 :

  • Nucléaire : 63 % ;
  • Hydraulique : 11 % ;
  • Gaz : 10 % ;
  • Éolien : 9 % ;
  • Solaire : 4 % ;
  • Thermique renouvelable et déchets : 2 % ;
  • Charbon : < 1 % ;
  • Fioul : < 1 % ;
  • Autres : < 1 %.

Un risque de coupure de courant "inférieur à l’an dernier”

Pour l’hiver 2023-2024, les autorités compétentes se montrent plus optimistes que l’an dernier.

EcoWatt (dispositif permettant d’anticiper les risques de coupure hivernale) explique que “l’hiver 2023 – 2024 présente un risque inférieur à l’an dernier”, tout en nuançant : “le risque de coupure ne peut pas être totalement écarté”4.

De son côté, Xavier Piechaczyk, Président du Directoire de RTE, précise que “l’hiver 2022-2023 a montré que la mobilisation des Français, des entreprises, des collectivités et acteurs publics avait un véritable impact sur la consommation d’électricité. Même si le risque zéro n’existe pas, la situation se présente mieux.”2.

Que se passerait-il en cas de coupure de courant ?

En cas de trop forte tension sur le réseau, des coupures d’électricité organisées pourraient être mises en œuvre, en dernier recours. Ces délestages électriques seraient :

  • Organisées : à savoir planifiées à l’avance ;
  • Localisées : ciblées par zones géographiques (quartier d’une grande ville ou plusieurs communes en milieu rural, par exemple) ;
  • Temporaires : elles dureraient 2h, pour limiter la gêne occasionnée.

En clair, les coupures de courant ne concernaient pas toute la population simultanément. Par ailleurs, elles ne s’appliqueraient pas sur les sites sensibles, tels que les hôpitaux, les services d’urgence, les services d’incendies et de secours, les sites industriels à risques...

Comment limiter les risques de coupure d’électricité ?

Au quotidien, nous pouvons tous agir pour limiter les risques de coupure. Comment ? En réduisant notre consommation d’électricité. L’idée est alors d’appliquer certains écogestes pour consommer moins et mieux.

D’abord, il faut savoir que les pics de consommation électrique ont lieu :

  • Le matin, entre 8h et 13h ;
  • Le soir, entre 17h30 et 20h30.

En cas de coupure de courant générale, on peut, par exemple :

  • Programmer ou lancer nos équipements électroménagers (lave-vaisselle, lave-linge…) à des heures où le réseau électrique est moins sous tension ;
  • Opter pour le mode “éco” de ces mêmes appareils ;
  • Éteindre nos box internet lorsque nous ne les utilisons pas ;
  • Recharger nos équipements disposant de batteries (téléphone, vélo électrique…) à d’autres horaires ;
  • Couvrir la casserole lorsque l’on fait bouillir de l’eau ou que l’on cuisine ;
  • Baisser le chauffage la nuit, ou en cas d’absence durant la journée ;
  • Éviter de laisser nos appareils (ordinateur, télévision…) en veille ;
  • Éteindre les lumières lorsque nous quittons une pièce.

Ces écogestes ont-ils réellement un impact ?

À petite échelle, cela ne paraît pas grand-chose, et pourtant, rapportées à tous les foyers français, les économies réalisables sont énormes. Si chaque foyer éteignait 1 ampoule dans son logement, on parviendrait à économiser 600 MW, à savoir l’équivalent de la consommation de 600 000 habitants5. Économiser l’énergie, c’est donc vraiment l’affaire de tous.

FAQ

Comment vont se passer les coupures d'électricité cet hiver ?

Pour l’hiver 2023-2024, les risques de coupure de courant apparaissent très faibles. Néanmoins, le risque zéro n’existe pas. En cas de tension extrême sur le réseau électrique, des coupures d’électricité organisées (planifiées, localisées et temporaires) pourraient être mises en œuvre.

Qui ne sera pas concerné par les coupures d'électricité ?

Certains sites prioritaires ne sont pas concernés par les risques de coupures d’électricité : Les hôpitaux ; Les services d’urgence ; Les commissariats et brigades de gendarmerie ; Les services départementaux d’incendie et de secours ; Les centres pénitentiaires ; Les infrastructures de transports ; Les sites industriels à risques ou présentant un intérêt pour la défense nationale...

Comment savoir si une coupure de courant est générale ?

Pour savoir si une coupure de courant est générale (et non uniquement à l’échelle de votre logement), vous pouvez vérifier votre tableau électrique. Si le disjoncteur général est sur 1 (à savoir sa position normale), c’est que le courant est coupé dans tout votre quartier ou votre ville. Concrètement, vous n’avez rien à faire : il faut alors attendre le rétablissement du courant par le gestionnaire du réseau. vous pouvez aussi contacter l'équipe dépannage Enedis en appelant au 09 726 750 XX (XX : indiquez les 2 chiffres de votre département).

Comment vont se passer les coupures d'électricité cet hiver ?

Pour l’hiver 2023-2024, les risques de coupure de courant apparaissent très faibles. Néanmoins, le risque zéro n’existe pas. En cas de tension extrême sur le réseau électrique, des coupures d’électricité organisées (planifiées, localisées et temporaires) pourraient être mises en œuvre.

Qui ne sera pas concerné par les coupures d'électricité ?

Certains sites prioritaires ne sont pas concernés par les risques de coupures d’électricité : Les hôpitaux ; Les services d’urgence ; Les commissariats et brigades de gendarmerie ; Les services départementaux d’incendie et de secours ; Les centres pénitentiaires ; Les infrastructures de transports ; Les sites industriels à risques ou présentant un intérêt pour la défense nationale...

Comment savoir si une coupure de courant est générale ?

Pour savoir si une coupure de courant est générale (et non uniquement à l’échelle de votre logement), vous pouvez vérifier votre tableau électrique. Si le disjoncteur général est sur 1 (à savoir sa position normale), c’est que le courant est coupé dans tout votre quartier ou votre ville. Concrètement, vous n’avez rien à faire : il faut alors attendre le rétablissement du courant par le gestionnaire du réseau. vous pouvez aussi contacter l'équipe dépannage Enedis en appelant au 09 726 750 XX (XX : indiquez les 2 chiffres de votre département).

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Pour aller plus loin

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
Alterna énergie
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* écart moyen de -22% constaté à la date de souscription entre le prix du kWh HT du TRV (tarif réglementé de vente) et le prix du kWh HT de l'offre électricité verte 100% locale d’Alterna énergie.