Avantages des pompes à chaleur écologiques

Promesses de factures réduites, d’aides financières à l’installation, d’impact environnemental moindre… Les pompes à chaleur écologiques ont le vent en poupe. Mais qu’en est-il exactement ? Leur bilan carbone est-il si bas ?

Le bilan carbone d’une pompe à chaleur quasi-neutre

Réduire notre consommation énergétique et notre bilan carbone est l’un des principaux enjeux de la transition énergétique. Et la pompe à chaleur écologique, elle fait quoi dans tout ça ? Eh bien, elle contribue à sa manière à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Un fonctionnement avec seulement 2 énergies

Comment fonctionne exactement une pompe à chaleur écologique ? Le principe est simple : elle récupère l’énergie thermique extérieure, pour la mettre à la bonne température et la transférer à l’intérieur d’un bâtiment. Pour ce faire, une pompe à chaleur utilise 2 énergies seulement :

  • une énergie renouvelable présente dans l’air (aérothermie) ou dans le sol (géothermie) ;
  • de l’électricité.

L’énergie renouvelable présente l’avantage d’être disponible en permanence et de manière gratuite.
L'électricité française, quant à elle, est en grande partie décarbonée. Et ce, notamment grâce à nos productions nucléaires, hydrauliques, éoliennes et solaires.
Même si elle nécessite de l’électricité, opter pour une pompe à chaleur écologique, au lieu d’une chaudière à gaz ou à fioul, contribue à la préservation des ressources naturelles, et la planète nous en remercie !

Un Coefficient de performance élevé pour moins d’énergie dépensée

Le COP (Coefficient de performance), parfois appelé SCOP (Coefficient de performance saisonnier), évalue le rendement d’une pompe à chaleur. Il établit le ratio entre l’énergie utilisée et la chaleur créée. Une pompe à chaleur est rentable dès lors que son COP est supérieur à 1,5. Dans ce cas, 1 kWh utilisé permet de restituer 1,5 kWh. Vous l’aurez compris : plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur écologique est performante. Un COP de 5 est l’idéal, mais une notation de 3 ou 4 est déjà très bien, ce qui est le cas de la plupart des modèles. Par conséquent, en produisant plus d’énergie qu’elle n’en utilise, une pompe à chaleur écologique permet de dépenser moins d’énergie.

Des rejets dans l’atmosphère inexistants

Une pompe à chaleur ne fait pas appel au principe de combustion, qu’elle soit air-air, air-eau ou géothermique. Elle ne rejette donc rien dans l’atmosphère, d’où un impact écologique très faible. Entre l’utilisation d’énergies renouvelables, décarbonées, un COP élevé et des émissions de gaz à effet de serre plus que réduites, le bilan carbone d’une pompe à chaleur est quasi-neutre. On l’évalue à 49 g de CO2/kWh, contre 227 g pour une chaudière à fioul, ou 324 g pour une chaudière à gaz. Qui dit mieux ?

Pompe à chaleur : écologique, polyvalente, facile et économique

Avec tous ses avantages écologiques, l’utilisation d’une pompe à chaleur confirme la légende du colibri, qui nous enseigne que la somme de nos petits actes n’est pas dérisoire, mais œuvre pour laisser à nos enfants une planète mieux préservée : son avantage général est essentiel, à condition que le nombre de pompes à chaleur soit important. Mais plus spécifiquement, la pompe à chaleur écologique présente bien d‘autres avantages indéniables.

Un système polyvalent : chauffage, eau chaude sanitaire ou climatisation

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur écologiques selon vos besoins. Vous en avez marre d’avoir les pieds froids l’hiver et de transpirer à grosses gouttes l’été dans votre maison ? Optez pour une pompe à chaleur réversible qui fait chauffage et climatisation ! Votre vieille chaudière qui produisait le chauffage et l’eau chaude sanitaire a rendu l’âme ? Il existe des pompes à chaleur air/eau qui ont les mêmes fonctions, mais en version plus écologique. Bref, une pompe à chaleur ne fait pas obligatoirement que du chauffage.

Faible consommation d’énergie = facture réduite

Qui dit consommation d’énergie réduite, dit nécessairement facture en baisse. C’est bien sûr le cas pour les pompes à chaleur écologiques qui ne plaisantent vraiment pas avec ce point : certains foyers voient leur consommation électrique divisée par 3 ou 4 🤑 ! Petit conseil malgré tout : avant d’opter pour un nouveau système de chauffage, vérifiez l’isolation de votre maison, que ce soit au niveau des murs, de la toiture ou des ouvertures. Si votre isolation est défaillante, même un chauffage performant, donné pour être économique, ne pourra pas faire ses preuves.

Des aides financières dans le cadre de la transition énergétique

L’État français octroie plusieurs aides financières afin d’inciter les foyers à opter pour une pompe à chaleur écologique, afin de favoriser ce mode de chauffage durable. Parmi elles, on retrouve MaPrimeRenov’ ou la prime Coup de Pouce. Attention, pour bénéficier de ces subventions, vous devez faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Une pose et une utilisation simplifiées

Pour une construction neuve, seule une pompe à chaleur géothermique peut présenter quelques contraintes en termes de surface de sol extérieure nécessaire à l’installation. Toutes les autres pompes à chaleur peuvent être placées sans exigence spécifique.

Dans le cadre d’une rénovation, les contraintes d’installation sont également très limitées, voire inexistantes. Le raccordement se fait généralement sans souci sur l’installation ou le plancher chauffant existants. Par ailleurs, contrairement à une cuve de fioul ou un chauffage à granulés de bois, vous n’avez pas besoin d’espace de stockage.

Et l’entretien ? À la différence des chaudières à gaz ou à fioul, ou aux poêles à bois, la révision d’une pompe à chaleur écologique ne se fait que tous les 2 ou 5 ans selon le type d’installation. Hop, une économie supplémentaire !

FAQ

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Sources

Pour aller plus loin

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
Alterna énergie
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* écart moyen de -22% constaté à la date de souscription entre le prix du kWh HT du TRV (tarif réglementé de vente) et le prix du kWh HT de l'offre électricité verte 100% locale d’Alterna énergie.