Attention : pour bénéficier des aides gouvernementales vous devez compléter au plus vite votre attestation d’éligibilité, disponible ici
HomeBlog Sobriété énergétique et économies d'énergie

Consommation électrique four : nos astuces pour la réduire

Un ménage français consacre en moyenne 7,8 %1 de son électricité à la cuisson de ses aliments. Parmi les équipements utilisés pour cela, on trouve évidemment le four. Dans cet article, Alterna énergie vous propose d’en savoir plus sur la consommation électrique du four et répond à toutes vos interrogations sur le sujet. Combien consomme un four ? Quelle est la consommation d’un four micro-onde ? Est-ce que la chaleur tournante consomme plus ? Comment consommer moins d’électricité avec un four ?

Quelle est la consommation électrique d’un four ?

Consommation électrique d’un four : la chaleur tournante à privilégierD’après l'ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), un four consommerait en moyenne 146 kWh/an, pour 187 cycles d’utilisation2. En fonction de la température de consigne, du mode de cuisson, du type d’équipement, mais aussi du nombre d’utilisations, la consommation électrique d’un four peut varier d’un modèle à un autre. On calcule cette consommation moyenne en multipliant la puissance du four (en watts) par le nombre d’heures d’utilisation sur une année. En divisant le résultat par 1 000, on obtient sa consommation annuelle, en kWh.

Pyrolyse ou catalyse : quel four consomme le moins ?  

Pour le nettoyage automatique du four, la catalyse est plus intéressante sur le plan des économies d’énergie. En effet, la pyrolyse est très efficace, mais implique de faire monter la température du four jusqu’à 500 °C. Cela a donc une influence sur votre consommation d’électricité. Avec la catalyse, 200°C suffisent généralement pour élimer les graisses. Ce qui en fait de ce fait un mode de nettoyage plus économe en énergie.  

Consommation électrique d’un four : la chaleur tournante à privilégier

La chaleur tournante est le mode de cuisson le plus recommandé lorsque l’on souhaite réaliser des économies d’énergie. La diffusion de la chaleur, grâce à un petit ventilateur, permet en effet de réduire les temps de préchauffage et de cuisson. De même, avec la chaleur tournante, il est aussi possible de cuire plusieurs plats en même temps (utile pour les adeptes du batch cooking), ce qui permet un gain de temps de cuisson, et donc de consommation d’électricité.

Quelle est la consommation électrique d’un four à micro-onde (en watt-heure) ?

Le four à micro-onde est l’équipement de cuisson qui consomme le moins d’électricité dans une cuisine. En effet, toujours selon l'ADEME, un appareil de ce type consomme en moyenne 39 kWh par an, soit 39 000 Wh3. Sachant cela, il peut être intéressant d’opter pour un four combiné, alliant four et micro-ondes, qui permettent de réduire la consommation électrique de 66 à 75 %4.

5 astuces pour réduire la consommation électrique de votre four

Réduire la consommation électrique de votre four, c’est possible ! Découvrez nos 5 conseils pour réaliser des économies d’électricité avec cet équipement de la cuisine.  

1. Choisir un four performant

Choisir un four performant, dès l’achat, c’est vous assurer des économies d’énergie futures. Grâce à l’étiquette énergie apposée sur les produits, vous pouvez désormais comparer la performance de plusieurs équipements avant l’achat. En optant pour un four disposant d’une étiquette A vous vous assurez ainsi de disposer d’un four très performant sur le plan énergétique.  

2. Choisir le bon équipement pour le bon usage  

Le micro-ondes est plus économe en énergie que le four. Il est de ce fait recommandé de privilégier l’usage de l’un par rapport à l’autre dans certains cas. Vous devez réchauffer un plat cuit au four la veille ? Optez plutôt pour le réchauffage au micro-ondes.

3. Vérifier les joints du four régulièrement

Un four, c’est un peu comme une maison ! S’il n’est pas bien étanche, il laisse la chaleur s’échapper. Pour limiter les déperditions de chaleur, il convient alors de vérifier régulièrement les joints du four. Si vous constatez qu’ils sont abîmés, c’est qu’il est temps de les changer.  

4. Ne pas ouvrir la porte du four trop souvent

On est souvent tenté d’ouvrir le four pour vérifier la cuisson de nos plats. Qu’on se le dise, cela permet aussi de diffuser une bonne odeur dans la maison… Le problème, c’est qu’en ouvrant trop fréquemment la porte pendant la cuisson, on laisse s’échapper de la chaleur. Le four doit alors consommer plus d’électricité pour retrouver la température de consigne. Le mieux est donc de :  

  • Limiter les ouvertures ;  
  • Allumer la lumière prévue à cet effet ;  
  • Programmer une alarme pour la fin de cuisson (ou quelques minutes avant).

5. Éteindre le four avant la fin de la cuisson  

Une autre astuce peut vous permettre de réduire la consommation électrique de votre four. Elle consiste à éteindre le four quelques minutes avant la fin de la cuisson de votre plat. En effet, la chaleur accumulée permet de continuer la cuisson tout en réduisant votre consommation d’électricité.

6. Profiter d'une fin de cuisson pour nettoyer le four par pyrolyse

La pyrolyse permet de nettoyer le four à très haute température. Pour réduire la consommation d’électricité, il est recommandé de lancer la pyrolyse à la fin d’une cuisson. Si votre four est déjà à 210 °C, il aura ainsi moins besoin d’énergie pour atteindre la température lui permettant d’assurer le nettoyage du four.  

Est-ce que le four consomme beaucoup d'électricité ?

L'ADEME estime qu’un four consomme annuellement 146 kWh, pour environ 187 utilisations sur l’année5. C’est donc un peu moins que la consommation des plaques de cuisson en vitrocéramique (159 kWh/an), mais plus que celle d’un four micro-onde (39 kWh/an).

Quel four électrique consomme le moins ?

Le four électrique qui consomme le moins est celui qui dispose de la meilleure étiquette énergie A. Pour les fonctions de nettoyage, le four à catalyse est à privilégier. Lorsque vous le pouvez, préférez de ce fait l’usage d’un four électrique à catalyse plutôt que d’un four avec un nettoyage par pyrolyse.

Est-ce que la chaleur tournante consomme plus ?

Non, c’est même l’inverse. La chaleur tournante est le mode de cuisson le moins énergivore. En effet, elle permet de disperser la chaleur dans toute la cavité du four de façon homogène. Grâce à cela, elle offre un temps de préchauffage et de cuisson plus rapide qu’un mode de cuisson traditionnel.

Est-ce que le four consomme beaucoup d'électricité ?

L'ADEME estime qu’un four consomme annuellement 146 kWh, pour environ 187 utilisations sur l’année5. C’est donc un peu moins que la consommation des plaques de cuisson en vitrocéramique (159 kWh/an), mais plus que celle d’un four micro-onde (39 kWh/an).

Quel four électrique consomme le moins ?

Le four électrique qui consomme le moins est celui qui dispose de la meilleure étiquette énergie A. Pour les fonctions de nettoyage, le four à catalyse est à privilégier. Lorsque vous le pouvez, préférez de ce fait l’usage d’un four électrique à catalyse plutôt que d’un four avec un nettoyage par pyrolyse.

Est-ce que la chaleur tournante consomme plus ?

Non, c’est même l’inverse. La chaleur tournante est le mode de cuisson le moins énergivore. En effet, elle permet de disperser la chaleur dans toute la cavité du four de façon homogène. Grâce à cela, elle offre un temps de préchauffage et de cuisson plus rapide qu’un mode de cuisson traditionnel.
Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la