En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Des conseils pour des économies d'énergie dans sa salle de bain

À l’heure où chacun tente, à son échelle, de réduire sa consommation énergétique, une pièce de la maison apparaît comme une source d’économies importantes : la salle de bain. Pourquoi et surtout, que faire ? Quelles sont les habitudes à changer pour moins consommer ? Quels équipements de salle de bain privilégier ? Dans cet article, Alterna énergie vous donne quelques conseils pour faire des économies d’énergie dans votre salle de bain.

La salle de bain : une source d’économies d’énergie importantes  

Eau, chauffage, électricité… La salle de bain est une pièce de la maison qui concentre tous les types de ressources d’énergie que l’on utilise au quotidien. Il s’agit donc d’une pièce dans laquelle il faut être attentif à notre consommation et où les sources d’économies peuvent être particulièrement intéressantes. Voici quelques chiffres, provenant d’un guide de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) qui nous permettent de faire un petit état des lieux de notre consommation énergétique, notamment dans la salle de bain.

  • Dans un logement, le chauffage représente 66 % de la consommation d’énergie totale d’un ménage. La production d’eau chaude sanitaire vient en deuxième position des consommations énergétiques (11 %), suivi de la cuisson et de l’électricité spécifique.
  • En moyenne, un Français consomme chaque jour 143 L d’eau potable. C’est énorme ! Surtout lorsque l’on sait que 93 % de cette eau est dédiée à l’hygiène corporelle, les toilettes, la lessive et l’entretien de l’habitat en général. Seuls 7% de cette eau est utilisée pour boire ou pour cuisiner.
  • Gare aux fuites d’eau ! En effet, ces dernières représentent parfois un gouffre dans votre facture d’eau, sans que vous vous en rendiez forcément compte. Une chasse d’eau qui fuit représente 600 L d’eau gâchée par jour, soit… quasiment la consommation quotidienne d’une famille de 4 personnes.

Et la salle de bain ne représente qu’une petite partie des économies d’énergie qu’on peut réaliser dans une maison. Alors, ça vaut la peine de se pencher sur le sujet : c’est parti !

Changer ses habitudes pour réaliser des économies d’énergie dans la salle de bain

Certaines bonnes pratiques peuvent vous permettre de réaliser des économies d’énergie et d’eau dans la salle de bain. Il suffit alors d’essayer de les appliquer au quotidien. Promis, cela ne demande que quelques petits efforts !

1/ Privilégier les douches plutôt que les bains

On le dit souvent, la douche est à privilégier pour faire des économies d’énergie dans la salle de bain. En effet, en prenant une douche rapide, vous consommez entre 35 et 60 L d’eau. Quand il s’agit d’un bain, c’est habituellement plus de 150 L que vous utilisez. Outre les économies d’eau permise par la douche, il est aussi ici question des économies d’énergie : moins vous utilisez d’eau chaude pour vous laver et moins vous consommez d’énergie pour faire fonctionner votre équipement de production d’eau chaude sanitaire. Sans parler du fait que la douche vous fait aussi gagner du temps, ce qui n’est pas négligeable, n’est-ce pas ?

2/ Régler le chauffe-eau à la bonne température

La température de votre chauffe-eau doit se situer entre 55 °C et 60 °C. Plus qu’une recommandation, c’est en fait une obligation légale. En effet, c’est à cette température qu’on parvient à limiter les risques de légionelle. De même, cette température est adaptée à vos économies d’énergie. À une température plus élevée, la formation de tartre s’accroit. Ce dernier altère ainsi les performances énergétiques de votre équipement de production d’eau chaude sanitaire et augmente votre consommation d’énergie au fil du temps.

3/ Ne pas surchauffer la salle de bain

Comme toutes les pièces de la maison, la salle de bain n’a pas besoin d’être surchauffée, d’autant plus qu’il s’agit d’une pièce que l’on utilise qu’à certains moments de la journée (généralement le matin et le soir uniquement). Quand vous ne l’utilisez pas, il est recommandé de mettre le chauffage à 18 °C. Avant d’aller prendre votre douche, vous pouvez prévoir de monter la température à 22 °C, pour plus de confort. Mais le reste du temps, une telle température n’est pas nécessaire : veillez donc à bien baisser la température après votre passage. Si vous n’êtes pas équipé d’une VMC, pensez aussi à aérer la salle de bain régulièrement pour chasser l’humidité.

4/ Éviter d’utiliser trop d’eau chaude

Autre conseil très simple, mais qui a son importance : n’utilisez l’eau chaude ou tiède que lorsque vous en avez réellement besoin. Si vous passez par la salle de bain pour vous laver les mains, par exemple, est-il utile de faire couler de l’eau tiède ou chaude ? Surtout que, lorsqu’on se lave les mains, c’est généralement très rapide : l’eau n’a souvent même pas le temps d’être chauffée avant que vous ayez terminé. Pendant que vous vous savonnez ou que vous vous lavez les dents, pensez aussi à couper l’eau de manière générale.

5/ Débrancher les équipements électriques

Les appareils fonctionnant à l’électricité sont de plus en plus nombreux dans toutes les pièces de la maison et la salle de bain ne fait pas exception. Sèche-cheveux, épilateur, brosse à dents électrique, tondeuse à barbe… Débrancher les appareils fonctionnant grâce à une batterie, notamment lorsqu’ils sont rechargés, vous permet de faire des économies importantes. En effet, on a tendance à l’oublier, mais tout équipement branché, même lorsque sa charge est à 100 %, continue à utiliser de l’électricité. Et ça, c’est vraiment de l’électricité dépensée pour rien, malheureusement.

6/ Chasser les fuites d’eau (et avant tout, les trouver)

Avoir des fuites d’eau chez soi, c’est problématique. Dans certains cas, elles peuvent être invisibles et néanmoins responsables de gaspillage important. Alors pour les identifier facilement, voici une astuce ! Le soir, avant d’aller vous coucher, inspectez le relevé de votre compteur d’eau et notez les chiffres inscrits. Le matin, si vous constatez que les chiffres ont évolués (alors que personne n’a utilisé d’eau pendant la nuit), c’est sûrement qu’il y a une fuite. Essayez d’intervenir rapidement, de même lorsque vous constatez qu’un robinet goutte : ces pertes d’eau sont bien plus importantes qu’elles n’y paraissent.

Bien choisir ses équipements de salle de bain

Pour aller plus loin dans vos économies d’énergie, certains appareils peuvent être intéressants à mettre en place. De manière générale et dans le cas d’équipements électriques, pensez à vérifier l’étiquette énergie du produit avant de l’acheter : un produit noté A vous assure des économies importantes sur le long terme.

1/ Un chauffe-eau fonctionnant grâce aux énergies renouvelables

Si vous souhaitez remplacer votre vieux ballon d’eau chaude électrique, vous pouvez notamment opter pour un équipement utilisant une énergie renouvelable pour chauffer l’eau. C’est par exemple le cas avec un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire individuel. Vous comptez remplacer prochainement votre ancienne chaudière à double service ? Très performante, la chaudière bois à granulés peut être couplée à un ballon pour chauffer l’eau chaude dans votre foyer.

2/ Un sèche-serviette performant

Équipement 2-en-1 par excellence, le sèche-serviette permet, comme son nom l’indique, d’étendre vos serviettes humides, tout en assurant le chauffage de la pièce. Les nouveaux modèles de sèche-serviettes disposent de fonctionnalités qui peuvent être intéressantes pour vos économies d’énergie. Certains sont équipés d’une soufflerie, qui permet de chauffer la pièce plus rapidement. D’autres peuvent même être programmés pour faire monter la température de la pièce quelques minutes avant votre passage à la douche. Pratique !

3/ Des équipements pour économiser l’eau

Il existe aujourd’hui de nombreux petits systèmes qui favorisent vos économies, et ce, à moindre coût.

  • Installé sur vos robinets, le mousseur (aussi appelé “aérateur”) permet de réduire le débit de l’eau. Très peu onéreux à l’achat (cela ne coûte généralement que quelques euros), ce petit équipement vous assure de réaliser des économies importantes. Selon l'ADEME, une douche équipée d’un mousseur permet de réduire le débit de l’eau de 50 % et de réaliser prêt de 160 € d’économies par an.
  • Le mitigeur thermostatique vous offre quant à lui un réglage précis de la température de l’eau. Contrairement au robinet mélangeur (avec une poignée pour l’eau chaude et une pour l’eau froide), le mitigeur thermostatique peut toujours être réglé sur la même température. Ainsi, il vous évite de faire des réglages (et donc passer du “trop froid” ou “trop chaud”) pour atteindre la température souhaitée.

4/ Des ampoules LED pour l’éclairage

Dans la salle de bain, comme dans toute la maison d’ailleurs, le choix de vos ampoules à un impact sur votre consommation d’énergie et sur vos économies. Ainsi, la diode électroluminescente (plus connue sous le nom de LED) est aujourd’hui la solution d’éclairage la plus recommandée. La LED offre une bonne efficacité énergétique, un éclairage maximal instantané et une durée de vie très longue, contrairement aux autres types d’ampoules existants.  

5/ Des équipements domotiques pour réduire votre consommation d’énergie

Depuis quelques années, la domotique (à savoir les systèmes d’automatisation du logement) a le vent en poupe dans nos intérieurs. Aujourd’hui, ces petits appareils connectés peuvent, par exemple, détecter votre présence, ou non, dans la salle de bain et adapter la température de la pièce en fonction. Même chose si le système décèle qu’une fenêtre est ouverte ou que la météo n’est pas clémente. Dans certains cas, l’appareil peut même s’autoprogrammer. C’est-à-dire qu’il est capable de mémoriser les habitudes des occupants du logement. Ainsi, en fonction du moment de la journée ou de la semaine, il effectue les réglages de la température automatiquement, en fonction des habitudes constatées antérieurement. Ce genre de système se révèle alors pratique pour vous au quotidien et utile pour vos économies d’énergie.

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la