En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Faut-il baisser le chauffage la nuit ? Nos conseils

Lorsque le froid arrive, nous sommes souvent face à un dilemme : doit-on éteindre ou baisser le chauffage la nuit ? Comment économiser l’énergie la nuit avec un chauffage par chaudière ou par pompe à chaleur ? Et qu’en est-il lorsque l’on se chauffe avec des radiateurs électriques ? Dans cet article, Alterna énergie répond à toutes vos questions sur ce sujet.

L’isolation thermique du logement : un facteur à prendre en compte

La qualité de l’isolation de votre logement a une influence sur votre décision de couper totalement ou baisser le chauffage la nuit. En effet, dans une habitation étanche du point de vue thermique, l’arrêt total de votre système de chauffage peut être envisagé, en fonction de l’équipement de chauffage que vous avez à votre disposition. En plus de mieux conserver la chaleur emmagasinée pendant la journée, une maison bien isolée a aussi plus de faciliter à monter en température lorsque vous relancez le chauffage, le matin. Néanmoins, dans la grande majorité des cas, il est plutôt recommandé de simplement réduire le chauffage pendant la nuit.

Doit-on éteindre ou baisser le chauffage d’une chaudière la nuit ?

La chaudière est un équipement qui consomme beaucoup d’énergie à son démarrage. Si votre maison n’est pas parfaitement isolée et que vous coupez complètement votre chaudière pendant une période de quelques heures, elle va devoir alors assurer une production de chauffage importante en vue d’atteindre la température de consigne lors de son redémarrage. De ce fait, vous risquez finalement de surconsommer. Globalement, avec une chaudière, il est plutôt recommandé d’uniquement réduire le chauffage, plutôt que de l’arrêter complément, pour favoriser vos économies d’énergie.

Doit-on éteindre ou baisser le chauffage d’une pompe à chaleur la nuit ?

Là encore, si votre maison est mal isolée, il est plus intéressant de baisser le chauffage la nuit plutôt que d’éteindre votre pompe à chaleur. Néanmoins, cette dernière, qui utilise une énergie renouvelable pour fonctionner, peut parfois être éteinte la nuit, car contrairement à la chaudière, elle permet au logement de monter en température assez rapidement à son démarrage. Encore une fois, cela est valable seulement si l’isolation du logement le permet.

Et pour un chauffage 100 % électrique ?

Avec un logement équipé entièrement de convecteurs électriques, votre décision de couper ou juste baisser le chauffage dépend également du niveau d’isolation de votre maison. Avec une maison mal isolée, la chaleur accumulée pendant la journée a tendance à s’échapper beaucoup plus facilement (par les bas de portes, les fenêtres, les points de rupture de l’isolation…). En revanche, si votre isolation est très satisfaisante, éteindre le chauffage au coucher et le rallumer au réveil peut être une solution intéressante pour vos économies d’énergie. Même si l’électricité est une énergie coûteuse, elle a l’avantage de chauffer le logement rapidement et d’offrir une régulation efficace.

Quels sont les températures idéales dans chaque pièce ?

Pour rappel, voici les températures recommandées par l’Ademel'ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) pour chacune des pièces de la maison.

  • Dans les pièces principales (salon, salle à manger…), on considère que la température idéale se situe entre 19 et 21 °C. Pas trop froid, mais pas trop chaud non plus : l’idée n’est pas de passer l’hiver en tee-shirt dans son salon, évidemment.
  • Dormir dans une chambre surchauffée, c’est un mal à la tête au réveil assuré. Alors pour passer de bonnes nuits, tout en favorisant vos économies d’énergie, il est conseillé d’opter pour une température de 17° C dans les chambres. On peut monter la température de quelques degrés dans la chambre des jeunes enfants.
  • La salle de bain est une pièce dans laquelle on ne fait que passer… Alors, uniquement lorsque l’on utilise, on peut faire grimper la température jusqu’à 22° C : de quoi ne pas avoir trop froid en sortant de la douche. Le reste du temps, lorsqu’elle est inoccupée, vous pouvez baisser le chauffage de façon à atteindre 17° C.

Quels outils pour réguler facilement le chauffage pendant la nuit ?

Si vous pouvez parfaitement baisser la température de vos pièces manuellement, certains petits équipements peuvent aussi être intéressants à mettre en place pour votre tranquillité d’esprit, mais aussi pour vos économies d’énergie. En effet, il existe différents systèmes qui vous permettent de mieux contrôler la température de consigne dans votre logement. C’est notamment le cas des appareils suivants.  

  • Le thermostat programmable (ou thermostat d’ambiance) vous assure de contrôler facilement la température en régulant votre équipement de chauffage central. Vous pouvez notamment indiquer au thermostat les températures de consigne souhaitées en fonction de la journée : baisser le chauffage la nuit ou pendant la journée lorsque vous êtes au travail, augmenter la température le matin avant votre réveil…  
  • La sonde de température extérieure vient idéalement se coupler à un thermostat. Son intérêt est de moduler le chauffage, elle aussi. Mais dans son cas, la régulation s’effectue en fonction des conditions climatiques extérieures.  
  • Placés sur les radiateurs à eau, les robinets thermostatiques permettent de régler la température directement dans chacune des pièces de la maison.
  • Enfin, sachez qu’il existe aujourd’hui de nombreux équipements (radiateurs électriques, sèche-serviettes…) dotées d’une régulation intelligente. En effet, le système peut être en mesure de s’auto-programmer en fonction de certaines situations : baisser la température si une fenêtre est ouverte, maintenir votre température de confort s’il constate que vous êtes présent dans la pièce…

Des astuces pour réduire sa consommation d’énergie la nuit

Faire des économies d’énergie pendant que vous dormez, c’est possible ! Voici quelques écogestes pour réduire votre consommation de chauffage pendant la nuit.

  • Pensez à fermes vos volets et rideaux dès que la nuit commence à tomber pour conserver la chaleur accumulée dans la pièce pendant la journée.
  • Installez des boudins de porte pour éviter à la chaleur de s’échapper de la pièce.  
  • N’oubliez pas d’assurer l’entretien régulier de vos équipements de chauffage (dépoussiérage des radiateurs, purge, entretien obligatoire de la chaudière…).

FAQ

Comment régler son chauffage la nuit ?

Bien régler son chauffage la nuit implique de viser des températures adaptées à votre confort tout en limitant votre consommation d’énergie. Ainsi, il est recommandé de chauffer votre chambre à 17 °C. Vous pouvez donc baisser le chauffage avant d’aller vous coucher ou vous équiper d’un thermostat programmable pour réduire la température de façon automatique.

Quand baisser le chauffage ?

Pour favoriser vos économies d’énergie, il est vivement recommandé de baisser le chauffage lorsque :  

  • vous dormez ;
  • vous vous absentez sur une courte durée ;
  • vous aérez les pièces de votre logement.

Ainsi, vous évitez de surconsommer le chauffage lorsque cela n’est nécessaire.

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la