HomeBlog RésidentsTout sur le gazGaz renouvelable

Qu'est-ce que le gaz vert ?

Issu de la décomposition des matières organiques, le gaz vert constitue aujourd’hui un levier indispensable de la transition énergétique : il est une alternative prometteuse au gaz naturel d’origine fossile. Alors, de quoi s’agit-il et comment le fabrique-t-on ? Qu’est-ce qui le différencie du gaz naturel ? Comment peut-on l’utiliser ? Dans cet article, Alterna énergie répond à toutes les questions que vous vous posez sur le gaz vert.

Comment le gaz vert est-il produit ?

Le processus de fabrication du gaz vert, aussi appelé biométhane, s’effectue en 4 étapes :

  1. Collecte de matières organiques ;
  1. Processus de méthanisation ;
  1. Épuration du biogaz ;
  1. Injection dans le réseau de gaz.

1. Collecte de matières organiques

À l’origine du gaz vert, on trouve... des matières organiques. Pour fabriquer du biométhane, il faut donc commencer par collecter :

  • Des matières agricoles : il peut s’agir de déjections animales, de résidus de culture...
  • Des déchets des collectivités : à savoir des biodéchets, des déchets verts ou des boues d’assainissement des eaux usées.
  • Des déchets alimentaires : c’est-à-dire ceux provenant des restaurants, des commerces, des cantines ou des industries alimentaires.

Les ressources agricoles (principalement les déjections des animaux d’élevage) constituent aujourd’hui la moitié des matières méthanisées : elles pourraient représenter 90 % du gisement mobilisable à l’horizon 20301.

La collecte de biodéchets obligatoire à partir de janvier 2024

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler : à partir du 1er janvier 2024, tous les citoyens ainsi que toutes les collectivités et entreprises seront invités à trier leurs déchets organiques. L’objectif de cette nouvelle mesure ? Valoriser les déchets présents dans nos poubelles pour les transformer en compost ou... en biogaz, justement.

2. Processus de méthanisation

Après la collecte, les déchets servant à produire du biogaz sont transportés jusqu’à une unité de méthanisation. La méthanisation est une réaction biologique que l’on peut reproduire avec un méthaniseur : lorsqu’elles sont privées d’oxygène et sous l’effet de la chaleur, les matières organiques fermentent grâce à l’action des bactéries. Ce processus permet de récupérer du biogaz, ainsi qu’un coproduit (les résidus de matières forment un digestat qui peut servir de fertilisant pour les cultures agricoles).

3. Épuration du biogaz

Le biogaz issu de la méthanisation est principalement composé de méthane (CH4) et de dioxyde de carbone (CO2). Selon l’usage auquel il est destiné, le biogaz peut subir différents traitements. Il peut ainsi être filtré et purifié (c’est-à-dire débarrassé de ses impuretés et de son dioxyde de carbone). On obtient alors du biométhane.

4. Injection dans le réseau de gaz

Le biométhane est un gaz qui dispose des mêmes propriétés que le gaz naturel. Une fois odorisé et contrôlé, il peut être injecté dans le réseau de distribution qui permet d'alimenter les logements et les bâtiments en gaz.

Quelles sont les utilisations du gaz vert ?

Les utilisations du biométhane sont similaires à celles du gaz naturel. En étant intégré dans le même réseau de distribution, il peut ainsi être utilisé pour :

  • Le chauffage ;
  • La production d’eau chaude sanitaire ;
  • La cuisson.

De manière générale, le biogaz issu du processus de méthanisation peut aussi :

  • Alimenter des process industriels ;
  • Être utilisé sous forme de carburant pour les véhicules, comme les flottes de bus (bioGNV).

Quelle est la différence entre : gaz vert, gaz conventionnel et gaz compensé carbone ?

Les différences entre gaz vert, gaz conventionnel et gaz compensé carbone résident dans :

  • Le mode de production utilisé ;
  • L’impact environnemental du gaz.

Le gaz vert

Fabriqué à partir de la fermentation de déchets organiques, le gaz vert est un gaz d’origine renouvelable, produit localement. Avec un facteur d’émissions d’environ 44 gCO2eq/kWh, le biométhane émet 5 fois moins de gaz à effet de serre que le gaz conventionnel2. Il apparaît alors comme une alternative plus respectueuse de l’environnement. Le gaz vert pourrait ainsi contribuer à la réussite de la transition énergétique et à la décarbonation.

Le gaz conventionnel

Le gaz conventionnel, aussi appelé gaz naturel ou gaz fossile, est un mélange d’hydrocarbures essentiellement constitué de méthane. Issu de la longue décomposition de matières organiques sous le sol terrestre, il est extrait de gisements souterrains à l’aide de forages. Considéré comme épuisable, le gaz naturel est pourtant encore largement produit et consommé. Or, il présente un certain nombre d’inconvénients (importantes émissions de gaz à effet de serre impliquées dans le dérèglement climatique, dépendance aux pays exportateurs, variabilité des prix du gaz...).

Le gaz compensé carbone

Depuis quelques années, on trouve des offres de gaz “compensé carbone” sur le marché de l’énergie. Concrètement, il s’agit d’abonnements de gaz pour lesquels le fournisseur d’énergie s’engage à investir dans des projets écologiques (reforestation, préservation des forêts, développement des énergies renouvelables...). Cela permet ainsi de réduire l’impact lié à la consommation de gaz naturel.

Produire du gaz vert : quels intérêts et objectifs pour la France ?

La production de gaz vert en France présente de nombreux avantages. Elle permet notamment de :

  • Réduire des émissions de gaz à effet de serre : la France s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et à atteindre la neutralité carbone en 2050. Augmenter la part de gaz renouvelable dans son mix énergétique contribue à l’atteinte de ses objectifs environnementaux.
  • Renforcer l’indépendance énergétique : le gaz naturel consommé en France est importé à 98 %3. Le déploiement du gaz vert peut ainsi permettre à la France d’être moins dépendante des pays exportateurs (Norvège, Russie...), ce qui contribue d’ailleurs à assurer sa sécurité énergétique (moins de risques en cas de tensions géopolitiques, par exemple).
  • Valoriser les ressources locales : la France dispose de toutes les ressources nécessaires à l’élaboration du gaz vert (notamment les déchets agricoles). Leur exploitation contribue à dynamiser les territoires (création d’emplois non délocalisables, revenus complémentaires pour les agriculteurs, moindre recours aux engrais chimiques...).

À l’horizon 2050, le biométhane pourrait représenter entre 90 et 130 TWh, soit l’équivalent de 30 % de la consommation actuelle de gaz2. Le gaz vert peut donc jouer un rôle clé dans la politique environnementale et énergétique de la France.

Comment être approvisionné en gaz vert ?

Avant toute chose, il convient de rappeler qu’il est pour l’heure très difficile de vous garantir un approvisionnement 100 % gaz vert dans votre logement. En effet, une fois dans le réseau, le biométhane et le gaz naturel deviennent indissociables. Sachant cela, vous pouvez cependant souscrire à une offre de gaz vert pour contribuer à la transition énergétique.

Qu’est-ce qu’une offre de gaz vert ?

Vous êtes aujourd’hui libre de choisir votre fournisseur de gaz : vous avez donc la possibilité d’opter pour une offre de gaz vert. Pour repérer ces offres, vous pouvez vous appuyer sur les Garanties d’Origine. Concrètement, elles vous assurent que le fournisseur de gaz achète une quantité de gaz vert, équivalente à votre consommation de gaz, à un producteur d’énergie renouvelable. Ainsi, si vous ne le consommez pas directement dans votre foyer, vous contribuez hautement au développement du gaz d’origine renouvelable.

Zoom sur l’offre de gaz vert et local d’Alterna énergie

Chez Alterna énergie, nous vous proposons une offre de gaz 100 % verte et locale : Biogaz Zen. En plus d’être vert, le gaz acheté par Alterna énergie est issu d’une ferme de méthanisation installée en France (exemple : la dorsale gazière Mélusine à Sanxay). En choisissant notre offre de gaz Biogaz  Zen, vous participez ainsi à la production de gaz renouvelable français, en soutenant le développement d’une unité de méthanisation installée sur le territoire.

Envie de passer au vert ? Profitez de notre offre biogaz zen 1 an

Pas de mauvaise surprise, le prix est fixe pendant 1 an. Vous pouvez estimer votre facture simplement, rapidement et sans engagement !


FAQ

Quel gaz est vert ?

Le gaz vert, aussi appelé biométhane, est un gaz renouvelable. Contrairement au gaz conventionnel d’origine fossile, le gaz vert est produit à partir de la fermentation de matières organiques (résidus agricoles, déchets alimentaires...). Le gaz renouvelable permet d’émettre 5 à 10 fois moins de gaz à effet de serre que le gaz naturel. Il peut, lui aussi, être utilisé dans votre logement pour le chauffage, la cuisson et la production d’eau chaude sanitaire.

Quel est le prix du gaz vert ?

Le prix d’une offre de gaz vert est souvent très proche de celui d'une offre de gaz naturel. Comme le gaz conventionnel, le prix du biométhane peut varier en fonction de nombreux paramètres : Le prix du kWh proposé par le fournisseur du gaz ; Le mode d’évolution du prix de votre offre de gaz ; Les taxes en vigueur...

Quel gaz est vert ?

Le gaz vert, aussi appelé biométhane, est un gaz renouvelable. Contrairement au gaz conventionnel d’origine fossile, le gaz vert est produit à partir de la fermentation de matières organiques (résidus agricoles, déchets alimentaires...). Le gaz renouvelable permet d’émettre 5 à 10 fois moins de gaz à effet de serre que le gaz naturel. Il peut, lui aussi, être utilisé dans votre logement pour le chauffage, la cuisson et la production d’eau chaude sanitaire.

Quel est le prix du gaz vert ?

Le prix d’une offre de gaz vert est souvent très proche de celui d'une offre de gaz naturel. Comme le gaz conventionnel, le prix du biométhane peut varier en fonction de nombreux paramètres : Le prix du kWh proposé par le fournisseur du gaz ; Le mode d’évolution du prix de votre offre de gaz ; Les taxes en vigueur...

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Pour aller plus loin

Tags

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* -22 % sur le prix du kWh hors taxes et contributions garanti pendant 12 mois.