HomeBlog RésidentsTout sur le gazGaz renouvelable

Qu’est-ce que le biogaz ?

Fruit de la fermentation de composants organiques, le biogaz est un gaz renouvelable qui présente de nombreux intérêts à l’heure de la transition énergétique et écologique. Alors, comment fait-on du biogaz ? Comment peut-on l’utiliser ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Dans cet article, Alterna énergie répond à toutes vos questions sur le gaz vert.

Comment est produit le biogaz ?

La production du biogaz s’effectue en 3 étapes principales :

  1. Collecte de déchets organiques ;
  2. Méthanisation ;
  3. Traitement du biogaz.

1. La collecte de déchets organiques

Pour produire du biogaz, la première chose à faire est de collecter des matières organiques. En clair, ce sont nos déchets qui permettent d’assurer la fabrication de ce gaz vert. Il peut s'agir, par exemple, de :

  • Déchets agricoles (déjections animales, résidus de culture...) ;
  • Déchets des collectivités (biodéchets des ménages, déchets verts, boues d’épuration issues des eaux usées...) ;
  • Déchets alimentaires (provenant des restaurants, des industries agroalimentaires...).

2. La méthanisation

Une fois collectés, les déchets organiques vont subir un processus de méthanisation. Ce procédé biologique, qui existe dans la nature, peut être provoqué artificiellement dans une unité de méthanisation. Entreposées dans un méthaniseur et privées d’oxygène, les substances organiques se décomposent et libèrent un gaz, principalement composé de méthane : le biogaz.

3. Le traitement du biogaz

En fonction des usages auxquels il est destiné, le biogaz est traité pour être épuré. Il peut alors subir différentes étapes de filtration. Elles consistent à retirer l’eau, le dioxyde de carbone et le sulfure d’hydrogène qu’il contient. Dans ces conditions, on obtient alors un gaz auquel on donne un autre nom : le biométhane.

À quoi sert le biogaz ?

Le biogaz présente un intérêt de taille : il peut servir à de multiples usages. Le biogaz peut ainsi être :

  • Injecté dans le réseau de distribution du gaz, pour servir au chauffage, à la production d’eau chaude sanitaire ou à la cuisson ;
  • Utilisé comme carburant pour les véhicules (il est alors appelé bioGNV) ;
  • Exploité pour certains processus industriels (combustible pour les chaudières, cogénération...).

Que fait-on avec le digestat ?

Le processus de méthanisation permet donc de créer un biogaz, mais pas seulement : les résidus des matières organiques forment ce que l’on appelle un digestat. Et la bonne nouvelle, c’est que ce dernier peut lui aussi être utilisé pour fertiliser les sols dans les exploitations agricoles, par exemple. L’avantage ? Il permet de limiter l’usage d’engrais industriels, plus polluants et moins bénéfiques pour la terre.

Quels sont ses avantages et inconvénients du biogaz ?

Comme toute source d’énergie, le biogaz présente de nombreux avantages, ainsi que quelques inconvénients.

Les avantages du biogaz

Le biogaz est une énergie prometteuse car :

  • Il s’agit d’un gaz renouvelable ;
  • Il émet moins de gaz à effet de serre que le gaz naturel ;
  • Sa production permet de valoriser des déchets organiques ;
  • Il contribue à développer l’économie locale.

Le biogaz : une énergie renouvelable

Contrairement à d’autres énergies renouvelables qui sont intermittentes, la production de biogaz peut être assurée de façon constante, quelles que soient les conditions métrologiques. Cela est permis grâce au processus de méthanisation qui s’appuie sur la fermentation de nos déchets organiques. Si les ressources agricoles constituent la grande majorité des matières méthanisées aujourd’hui, vos déchets alimentaires contribuent aussi à la production de gaz vert. En effet, si vous devez trier vos biodéchets chez vous, depuis le 1er janvier 2024, c’est justement pour permettre la production de biogaz.

Un gaz à faibles émissions de gaz à effet de serre

L’utilisation de gaz naturel, d’origine fossile, augmente les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Il contribue donc au dérèglement climatique. À l’heure de la transition énergétique et écologique, le biogaz présente donc un intérêt majeur : puisqu’il est produit à partir d’un processus naturel et renouvelable, il émet 5 fois moins de gaz à effet de serre que le gaz naturel1. Résultat, le biogaz est une énergie considérée comme bas carbone. Il s’agit donc d’un levier indispensable pour atteindre l’objectif de neutralité carbone que s’est fixé la France pour l’horizon 2050.

Une valorisation des déchets organiques

La production de biogaz permet aussi de mieux valoriser l’ensemble de nos déchets organiques. Plutôt que d’être enfouis ou incinérés, ces derniers servent à produire un gaz qui présente de nombreux atouts et qui peut servir à différents usages. En plus, le traitement des déchets par méthanisation est économiquement plus avantageux : il est de l’ordre de 50 € la tonne, contre environ 100 € pour l’incinération ou l’enfouissement2.

Une énergie produite localement

Puisqu’il est produit localement, le biogaz permet de limiter nos importations depuis les pays exportateurs de gaz naturel (Russie, Norvège...). C’est une manière de renforcer notre souveraineté énergétique, en étant moins dépendant à d’autres pays, surtout à l’heure où des conflits géopolitiques peuvent impacter le prix du gaz.

En plus de cela, la production de biogaz permet de dynamiser l’économie locale. Elle permet notamment de créer des emplois non délocalisables (pour collecter les déchets organiques, construire et assurer la maintenance d’unités de méthanisation...). Pour les agriculteurs, c’est aussi une façon de diversifier leurs activités et leurs revenus.

Les inconvénients du biogaz

Parmi les inconvénients du biogaz, on peut notamment citer :

  • Les préjugés dont il fait l’objet ;
  • Sa faible disponibilité en France.

Un gaz qui fait encore l’objet de certains préjugés

L’implantation d’une unité de méthanisation peut susciter des craintes et des questionnements chez certains riverains. Par exemple, est-ce que la production de biogaz émet des odeurs ? Non, car le processus de méthanisation s’effectue en l’absence d’oxygène, sans contact avec l’air ambiant. De même, tout est mis en œuvre pour limiter autant que possible les nuisances sonores, le trafic généré par la logistique et l’impact des installations sur le paysage. Le dialogue entre les riverains et la collectivité est toujours de mise : elle permet d’informer les citoyens sur les avantages de la méthanisation et les rassurer sur les risques et nuisances éventuels.

Une faible disponibilité en France

En 2030, les quantités de biométhane injectées dans le réseau de gaz naturel devraient représenter 10 % de la consommation de gaz, ce qui représente 40 000 GWh2. Tel est l’objectif que s’est fixé la France. Au 30 juin 2023, la capacité annuelle des installations s’élevait à 10,5 TWh (soit 10 500 GWh), avec une progression de 13 % par rapport à fin 20223. Même si le développement du gaz vert est sur la bonne voie, il est ralenti par les investissements conséquents liés à l’installation des unités de méthanisation.

Avoir du biogaz chez soi, c’est possible ?

Oui et non. “Il faut savoir que le biogaz (dit « gaz vert ») et le gaz naturel (dit « gris ») empruntent les mêmes réseaux de distribution. Concrètement, les deux sont mélangés et transportés vers les foyers depuis les mêmes tuyaux”, explique Manon Babin, cheffe de produit clients résidentiels chez Alterna énergie. En clair, lorsque vous souscrivez à une offre de gaz vert, vous ne consommez pas forcément du gaz d’origine renouvelable. En revanche, vous contribuez grandement à son développement en France.

Comment reconnaître une offre de gaz vert ?

Pour assurer aux utilisateurs que l’énergie qu’ils ont choisie est bien du biogaz, les fournisseurs achètent l’équivalent des consommations de leur clientèle auprès de producteurs d’énergies renouvelables. Cela se fait par le biais de Garanties d’Origine, qu’ils mettent en avant dans leurs offres. Ainsi, les fournisseurs d’énergie tiennent leurs engagements et contribuent, avec l’aide de leurs clients, à réduire la part de gaz gris acheminé sur le territoire, en injectant davantage de gaz vert dans le réseau de distribution.

Et une offre de gaz vert et local, ça existe ?

Certains fournisseurs vont encore plus loin, en proposant des offres de gaz vert et local. C’est ce que propose Alterna énergie, avec son offre Biogaz Zen. Avec la dorsale gazière Mélusine, Alterna énergie est en mesure de vous proposer une offre valorisant le biogaz produit dans une ferme de méthanisation basée à Sanxay, dans la Vienne. Une manière concrète de soutenir la production d’énergie verte en France.

Profitez de notre offre de Biogaz !

Pas de mauvaise surprise, le prix est fixe pendant 1 an. Vous pouvez estimer votre facture simplement, rapidement et sans engagement !


FAQ

Comment fonctionne le biogaz ?

Le biogaz est produit grâce à la décomposition de matières organiques (résidus agricoles, déchets alimentaires boues d’épuration...) : ce processus de production, appelé méthanisation, se déroule dans un environnement dépourvu d’oxygène. Le biogaz produit peut ensuite être traité pour servir à différents usages (produire de la chaleur ou de l’eau chaude sanitaire, être utilisé comme carburant pour véhicule...).

Qui utilise le biogaz ?

Concrètement, tous les secteurs peuvent profiter du biogaz (industriels, agriculteurs...). Lorsqu’il est épuré, le biogaz devient du biométhane qui peut être injecté dans le réseau de distribution du gaz. Il peut ainsi servir à chauffer votre logement, à la cuisson ou à assurer votre production d’eau chaude sanitaire. Il peut aussi être utilisé comme carburant et servir à faire rouler la flotte de bus de votre ville, par exemple.

Comment fonctionne le biogaz ?

Le biogaz est produit grâce à la décomposition de matières organiques (résidus agricoles, déchets alimentaires boues d’épuration...) : ce processus de production, appelé méthanisation, se déroule dans un environnement dépourvu d’oxygène. Le biogaz produit peut ensuite être traité pour servir à différents usages (produire de la chaleur ou de l’eau chaude sanitaire, être utilisé comme carburant pour véhicule...).

Qui utilise le biogaz ?

Concrètement, tous les secteurs peuvent profiter du biogaz (industriels, agriculteurs...). Lorsqu’il est épuré, le biogaz devient du biométhane qui peut être injecté dans le réseau de distribution du gaz. Il peut ainsi servir à chauffer votre logement, à la cuisson ou à assurer votre production d’eau chaude sanitaire. Il peut aussi être utilisé comme carburant et servir à faire rouler la flotte de bus de votre ville, par exemple.

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Pour aller plus loin

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* -22 % sur le prix du kWh hors taxes et contributions garanti pendant 12 mois.