En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Rénovation énergétique : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

Les travaux de rénovation énergétique éligibles aux aides 

Vous vous écroulez à chaque réception de votre facture d’énergie ? Il est l’heure de vous renseigner sur les travaux de rénovation énergétique. De nombreuses aides financières y sont dédiées. Pour plus d’informations, c’est ici que ça se passe. 👇

Le B.A.-BA de la rénovation énergétique

Pour réduire notre consommation des ressources, qu’elles soient fossiles ou renouvelables, les pouvoirs publics s’appliquent à améliorer la performance énergétique des logements et des bâtiments (la performance énergétique, c’est la quantité d’énergie que consomme un bâti et ses émissions de gaz à effet de serre). Vous-même pouvez agir à votre niveau. Si votre appartement ou votre maison s’avère être une véritable passoire thermique, dites bonjour aux travaux de rénovation énergétique ! Ce faisant, vous éviterez aussi de jeter l’argent par les fenêtres, améliorerez votre confort, tout en limitant votre impact sur l’environnement. Joli combo, non ?

Les travaux de rénovation énergétique éligibles aux aides 

Améliorer l’efficacité énergétique d’une habitation a un coût. Mais certains travaux ouvrent droit à des aides financières. Et vous allez le voir, les travaux éligibles sont nombreux.

L'isolation

C’est l’étape numéro 1 des travaux de rénovation énergétique. L'isolation contribue à limiter les pertes d’énergie de votre maison. Stratégiquement, évidemment, il vaut mieux favoriser l’isolation des combles, des murs, du plancher bas ou encore des menuiseries (fenêtres...).

Le chauffage

Vous le savez bien, les vieux chauffages sont énergivores. C’est pourquoi il est conseillé de remplacer sa vieille chaudière fioul, gaz, charbon ou son ballon d’eau chaude par :  

  • Un poêle à bois ou un insert de cheminée
  • Une chaudière à granulés de bois
  • Une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride
  • Un chauffe-eau solaire individuel
  • Un chauffe-eau thermodynamique

Le contrôle et la régulation de votre système de chauffage  

Vous pouvez encore aller plus loin dans les travaux de rénovation énergétique pour optimiser votre consommation. En optant, par exemple, pour un système de pilotage de chauffage. Les travaux comprennent la pose d’un robinet thermostatique et d’un thermostat programmable.

La ventilation

Maintenant que votre maison est un super bunker thermique, il va falloir garantir le renouvellement de l’air intérieur. La solution la plus efficace ? Installer un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC simple flux, double flux ou hybride).  

Attention

Pour bénéficier de chaque aide à la rénovation énergétique, vos travaux doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). Lâchez donc cette boîte à outils 😉.

Les primes d’aide à la rénovation énergétique

Les primes CEE (Certificat économies d’énergie)

Pour qui ?  

  • Tous les ménages

La prime Coup de pouce Économies d’énergie se décline en plusieurs aides :

  • la prime Coup de pouce chauffage
  • la prime Coup de pouce isolation
  • la prime Coup de pouce rénovation globale.

Le montant de chaque prime dépend des ressources du bénéficiaire. Elles sont versées par les entreprises (fournisseurs, chauffagistes etc.) signataires de la Charte « Coup de pouce économies d’énergie ». Elle est cumulable avec MaPrimeRénov’ mais pas avec MaPrimeRenov Sérénité. Il existe également des primes CEE qui n’entrent pas dans le cadre des Coups de Pouce.

MaPrimeRénov'

Pour qui ?  

  • Tous les ménages peuvent être bénéficiaires de MaPrimeRénov’, quels que soient leurs ressources.
  • Pour les propriétaires, le logement doit avoir au moins 15 ans, à moins d’avoir remplacé sa chaudière fioul depuis au moins deux ans

Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus et du gain écologique des travaux. Pour information, MaPrimeRénov' remplace le crédit d'impôt transition énergétique et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ».

Ma Prime Rénov' Sérénité

Pour qui ?

  • Pour les ménages modestes ou très modestes qui habitent dans un logement construit il y a plus de 15 ans
  • Pour les propriétaires occupant un logement individuel, les propriétaires bailleurs, un syndicat de copropriété, sans conditions de revenus

Pour information, Ma Prime Rénov’ Sérénité est née de la fusion entre les dipositifs « Habiter mieux sérénité » et de Ma Prime Rénov’.

Astuce : Pensez aussi aux aides locales pour financer vos travaux de rénovation énergétique ! L’Agence nationale pour l'information sur le logement (ANIL) a mis en place un outil qui recense chaque aide proposée sur l'ensemble du territoire

Le prêt pour la rénovation énergétique et le chèque énergie

Éco-prêt à taux zéro (éco ptz)

Pour qui ?  

  • L’« éco ptz » s’adresse à toute personne dont le logement a au moins 2 ans, et sans conditions de ressources  
  • Les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés
  • Si vous êtes bailleur, le logement doit être loué comme résidence principale  

L'« éco ptz » permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts. Le prêt peut atteindre 50 000 euros (c’est comme gagner au Loto non ? 🏆 💰).

Le chèque énergie

Pour qui ?

  • Pour les ménages modestes et très modestes

Nul besoin de réaliser une demande ! Vous recevrez automatiquement votre chèque énergie si vous y êtes éligible. C’est une aide pour payer ses factures d’énergie, mais il peut aussi être utilisé pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Son montant varie de 48 euros à 277 euros par an.

Exonération de taxes, réduction d’impôts et de TVA

TVA à 5,5 % pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique

Pour qui ?

  • Les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires
  • Les locataires  
  • Les sociétés civiles immobilières

Si vous rénovez votre logement et qu’il est construit depuis plus de deux ans, vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5%. Seulement pour certains travaux.  

Exonération de la taxe foncière pour les travaux d'économies d'énergie

Pour qui ?

  • Tout le monde : propriétaires, occupants et bailleurs !

Certaines collectivités (communes, départements…) exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d'économie d'énergie. L'exonération peut être totale ou partielle. Une aide à la rénovation énergétique à ne surtout pas négliger !

Votre logement doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1989 ou avant le 1er janvier 2009 dont le niveau de performance énergétique est supérieur à celui qu'impose la législation.  

Réduction d'impôt Denormandie

Pour qui ?  

  • Les propriétaires bailleurs effectuant des travaux représentant au moins 25 % du prix du logement acheté. Le logement doit se trouver dans l'une des 222 villes bénéficiaires du programme Action cœur de ville.

Ce dispositif permet de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu.

Attention : toutes les aides ne sont pas cumulables entre elles !

Les aides des fournisseurs d’énergie

Pour qui ?  

  • Pour tous les propriétaires ou locataires

C’est l’information à avoir ! Sachez que votre fournisseur d’énergie peut vous accompagner dans vos travaux de rénovation énergétique. Certains d’entre eux proposent même une aide financière. Une seule chose à faire : attraper votre téléphone 📞.

À lire aussi sur des sujets proches : « Tout savoir sur le chèque énergie », « Rénovation énergétique : bye bye les chaudières fioul », « La transition énergétique : sa définition et ses enjeux ».

Pour réduire notre consommation des ressources, qu’elles soient fossiles ou renouvelables, les pouvoirs publics s’appliquent à améliorer la performance énergétique des logements et des bâtiments (la performance énergétique, c’est la quantité d’énergie que consomme un bâti et ses émissions de gaz à effet de serre). Vous-même pouvez agir à votre niveau. Si votre appartement ou votre maison s’avère être une véritable passoire thermique, dites bonjour aux travaux de rénovation énergétique ! Ce faisant, vous éviterez aussi de jeter l’argent par les fenêtres, améliorerez votre confort, tout en limitant votre impact sur l’environnement. Joli combo, non ?

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la