En raison des incertitudes qui pèsent sur le système énergétique français et européen, les souscriptions à un nouveau contrat sont temporairement suspendues.
Retour
HomeBlog Parlons énergie
HomeBlog Parlons pro

Puissance compteur électrique : Choix et modification

Dans cet article, Alterna énergie vous explique comment choisir la puissance de votre compteur électrique ou comment modifier la puissance de votre compteur électrique.

Qu’est-ce que la puissance d’un compteur électrique ?

Avant de se pencher sur le choix de la puissance de votre compteur électrique ou son éventuelle modification, il convient de se rappeler de quoi il s’agit exactement.

Exprimée en kVA (kilovoltampère), la puissance électrique exprime la puissance maximale que votre compteur est capable de vous fournir. Ainsi, votre compteur doit disposer d’une puissance suffisante pour lui permettre d’alimenter en électricité tous vos équipements électriques s’ils devaient être utilisés en même temps.

Exemple : Avec un compteur de 6 kVA, on peut ainsi faire fonctionner des équipements électriques dont la puissance cumulée atteint 6 000 W (watts). Au-delà, le compteur ne pourra plus suivre et le disjoncteur (ou le compteur Linky, selon les cas) risque de sauter.

De même, le réseau électrique public doit être en mesure de vous transmettre cette puissance électrique, jusqu’à chez vous. Sur votre facture d’électricité, cette puissance a son importance puisqu’elle a une influence sur le montant de votre abonnement d’électricité.  

Comment fonctionne un compteur électrique ?

Aujourd’hui, on trouve 3 types de compteurs électriques dans les foyers français.  

  • Le compteur électromécanique est le plus ancien des types de compteur. Il se compose d’un ou deux cadrans (dans le cas d’un abonnement Heures Creuses / Heures Pleines). Il fonctionne grâce à un disque métallique dont la vitesse dépend de la consommation électrique du logement. En effet, chacun des tours de ce disque correspond à un certain nombre de watt/heure, et c’est celle valeur qui apparaît sur le compteur. Ce type de compteur implique une relève manuelle périodique pour mettre à niveau votre facture en fonction de votre consommation.
  • Le compteur électronique est équipé d’un cadran, de boutons et d’une led (l’intensité du clignotement de cette led dépend de la quantité d’électricité consommée). Dans le résidentiel, on parle souvent d’un compteur monophasé (les compteurs triphasés correspondent plutôt aux besoins d’une entreprise, par exemple). Plus sophistiqué que son ancêtre électromécanique, il peut permettre d’obtenir différentes informations : index du compteur, puissance souscrite, numéro de série… Comme pour le compteur électromagnétique, la relève s’effectue manuellement, et non pas à distance.
  • Le compteur Linky est quant à lui un compteur communicant de dernière génération. Développé par Enedis, son déploiement a commencé à partir de 2015 dans les foyers français. La particularité du compteur Linky, c’est qu’il reçoit vos consommations d’électricité et les transmet directement au distributeur du réseau. Là encore, une led clignote plus ou moins rapidement de manière à vous indiquer la quantité d’électricité consommée. Avec ce compteur intelligent, le relevé du compteur s’effectue à distance. Il permet aussi de calculer votre consommation réelle d’électricité pour établir votre facture d’électricité le plus justement possible ou de signaler une panne éventuelle. Vous pouvez également plus facilement suivre votre consommation avec ce type de compteur.

Comment choisir la puissance de mon compteur électrique ?

La puissance électrique nécessaire pour votre compteur dépend de nombreux paramètres :

  • La surface de votre habitation ;
  • Le nombre d’occupants dans votre logement ;  
  • Le type de chauffage utilisé (en d’autres termes, est-ce que l’électricité vous sert aussi à chauffer votre logement ?) ;
  • La présence ou non d’appareils électriques pouvant s’avérer très gourmands en énergie et nécessitant parfois d’être utilisés en même temps (sèche-linge, congélateur…) ;
  • La prise en compte de vos besoins futurs (installation d’une climatisation, achat d’un véhicule électrique…).

Elle doit alors être parfaitement adaptée à vos besoins et ne pas être sous-dimensionnée ou sur-dimensionnée.  

  • Insuffisante pour couvrir tous vos besoins en électricité, une puissance sous-dimensionnée entraîne principalement des coupures de courant régulières. Ce qui n’est pas forcément plaisant au quotidien.  
  • À l’inverse, un sur-dimensionnement n’entraîne pas de désagrément dans la vie de votre foyer.  

Quels sont les différentes puissances de compteur électrique disponibles ?

Le gestionnaire de réseau, propose plusieurs types de puissances dans les logements allant de 3 kVA à 36 kVA. Généralement, dans les logements français, on constate une puissance de :  

  • 3 kVA pour les studios ou les petits appartements de 2 pièces avec une surface inférieure à 30 m2 disposant d’une énergie, autre que l’électricité, pour assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.
  • 6 kVA pour les habitations de moins de 80 m2 avec un mode de chauffage tout électrique pour un couple seul ou avec un enfant. Il s’agit de la puissance la plus courante en France.
  • 9 kVA pour une maison de plus d’environ 100 m2 et une famille avec plusieurs enfants ;
  • 12 kVA pour une famille disposant d’un très grand logement équipée de nombreux appareils électriques.

Ces équivalences sont données à titre indicatif. C’est généralement votre fournisseur d’électricité qui vous suggère la puissance la plus adaptée à vos besoins, votre logement et vos équipements électriques.  

Comment connaître la puissance électrique d’un compteur ?

Plusieurs moyens peuvent vous permettre de connaître la puissance électrique actuelle de votre compteur.  

  1. La puissance souscrite de votre compteur est indiquée sur votre facture d’électricité. Elle figure habituellement dans la rubrique des caractéristiques de votre abonnement.
  2. Vous pouvez aussi retrouver cette information sur votre espace client (en ligne ou sur l’application mobile de votre fournisseur d’électricité).
  3. Si vous n’avez pas accès à vos factures et que votre compteur est aisément accessible, vous pouvez par ailleurs connaître la puissance souscrite en vous référant directement à ce dernier.  
  • Pour un compteur électronique ou Linky : il vous suffit de faire défiler les informations sur le menu du compteur.  
  • Pour un compteur mécanique : il est nécessaire de faire une équivalence à partir de l’ampérage (A) indiqué sur le disjoncteur.

Pour un disjoncteur monophasé :

  • 15 A = 3 kVA ;  
  • 30 A = 6 kVA ;
  • 45 A = 9 kVA ;
  • 60 A = 12 kVA.

Pour un disjoncteur triphasé :

  • 15 A = 9 kVA ;
  • 20 A = 12 kVA.

Pourquoi changer de puissance de mon compteur électrique ?

Certaines situations peuvent impliquer une modification de la puissance de votre compteur électrique. C’est notamment le cas lorsque :  

  • Vous souhaitez changer de mode de chauffage (remplacer un chauffage au gaz par des émetteurs fonctionnant à l’électricité, ou inversement).  
  • Vous voulez équiper votre logement avec de nouveaux équipements qui nécessitent de l’électricité pour fonctionner.  
  • Vous avez des coupures de courant et que votre disjoncteur saute régulièrement.

Il convient alors souvent d’ajuster la puissance électrique de votre compteur pour vous éviter tout désagrément.

Comment modifier la puissance électrique de mon compteur ?  

Pour changer la puissance de raccordement électrique de votre compteur, il vous suffit de contacter votre fournisseur d’électricité. Ce dernier pourra faire le point avec vous et analyser vos consommations d’électricité en détails. À la suite de cet échange, il pourra vous proposer la puissance la plus adaptée à vos besoins. Si nécessaire, il faudra alors changer votre abonnement d’électricité pour vous offrir une puissance adaptée à votre consommation et vos usages. Votre fournisseur se chargera d’informer la gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité pour modifier la puissance arrivant jusqu’à votre compteur.  

Est-ce que c’est payant de modifier la puissance souscrite de votre abonnement d’électricité ?

Oui, il s’agit d’une intervention payante. Le montant de cette modification dépend d’abord du type de compteur dont vous disposez. Pour les compteurs anciens, le changement de puissance implique l’intervention d’un technicien. Comptez alors une quarantaine d’euros. Cela s’avère ainsi plus coûteux qu’avec un compteur Linky avec lequel la modification de la puissance s’effectue à distance. Dans ce cas, le changement ne coûte que quelques euros. Aussi, un changement de puissance implique parfois plus qu’un simple réglage. Il peut être nécessaire de changer le disjoncteur ou même directement le compteur. Dans ce cas, l’opération s’avère plus coûteuse. Dans tous les cas, le montant de la prestation se répercute  sur le montant de votre facture d’électricité.

Combien de temps pour que le changement de puissance soit effectif ?  

Là encore, la durée de l’opération dépend de votre type de compteur et des éventuelles modifications complémentaires à réaliser. Dans la plupart des cas, lorsque vous disposez d’un ancien compteur et que cela implique le déplacement d’un technicien, comptez généralement une dizaine de jours. Avec un compteur Linky, le changement peut être effectué en 24 heures, car l’intervention s’effectue à distance.  

FAQ

Comment connaître la puissance de son compteur électrique ?

Pour connaître la puissance de votre compteur, vous pouvez le retrouver soit :  

  • Sur votre facture d’électricité ;
  • Sur votre espace client sur le site ou l’application de votre fournisseur d’électricité ;
  • Si vous disposez d’un compteur Linky ou électronique et qu’il est facilement accessible, vous pourrez également retrouver cette information dans le menu de votre compteur.

Quelle puissance pour un compteur électrique ?

La puissance de raccordement électrique de votre logement dépend de nombreux paramètres : taille de l’habitation, composition du foyer, nombre d’équipements électriques installés dans le logement, intensité de leur utilisation, type de chauffage utilisé…  En clair, la puissance de votre compteur dépend de vos usages et de vos besoins en électricité : ce dernier doit parfaitement s’ajuster à votre consommation. En France, la puissance de raccordement électrique la plus souscrite est 6 kVA.

Pourquoi mon compteur électrique inscrit “puissance dépassée” ?

Sur les compteurs Linky, un message “puissance dépassée” peut parfois apparaître. Cela signifie qu’une surtension s’est produite. En d’autres termes, ce message vous indique que vous utilisez certainement trop d’appareils électriques en simultané. Pour remédier à ce problème, il vous suffit de débrancher certains de vos équipements électriques et de redémarrer le compteur.

Sources

Articles récents

Voir tous les articles

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la