La décarbonation : c’est quoi ?

Le dérèglement climatique a permis une prise de conscience générale : nous produisons trop de gaz à effet de serre. Par définition, la décarbonation consiste ainsi à réduire nos émissions de gaz à effet de serre, collectivement, pour tendre vers un avenir plus durable. Dans cet article, Alterna énergie vous explique l’essentiel sur la décarbonation et présente les pistes pour y parvenir.

La décarbonation : définition

Ancrée dans la lutte contre le réchauffement climatique, la notion de décarbonation (ou décarbonisation) fait état des solutions permettant de réduire les consommations d’énergies responsables de gaz à effet de serre. Le sujet de la décarbonation est multi-sectoriel, il concerne ainsi :

  • La production d’énergie ;
  • Le bâtiment ;
  • Les transports ;
  • L’agriculture ;
  • L’industrie ;
  • La production d’énergie ;
  • Les entreprises ;
  • Les particuliers...

En clair, tout le monde a son rôle à jouer dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Quels sont les objectifs de la France en matière de neutralité carbone ?

Dans sa lutte contre le réchauffement climatique, la France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone, soit zéro émission nette, à l’horizon 2050.

Concrètement, cela consiste à atteindre un état d’équilibre entre les émissions de carbone dues aux activités humaines et leur absorbation dans l’atmosphère. Pour parvenir à cet objectif, la France s’appuie notamment sur :

Les solutions pour la décarbonation

Dans ces différents rapports, le GIEC (Groupe d’Experts intergouvernemental sur l’Évolution du Climat)1 fait état des leviers permettant de tendre vers une transition bas carbone, parmi lesquels :

  • Le développement des énergies renouvelables ;
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique ;
  • La sobriété énergétique ;
  • La sécurisation des puits de carbone.

Développer les énergies renouvelables

Les énergies fossiles (gaz naturel, pétrole et charbon) sont responsables d’importantes émissions de gaz à serre, tant lors de leur production que de leur combustion. À ce titre, il est impératif de réduire l’utilisation de ces énergies fossiles et déployer autant que possible les énergies renouvelables (hydraulique, solaire, éolienne, biomasse...). Toutes considérées comme bas carbone, ses énergies ont aussi l’avantage d’être produites localement, grâce à des ressources inépuisables. Améliorer son bilan carbone et énergies renouvelables vont donc de pair.

Améliorer l’efficacité énergétique

L’efficacité énergétique désigne la capacité des équipements et des bâtiments à être performants tout en ayant une consommation d’énergie réduite. En clair, moins d’énergie consommée, c’est plus de décarbonation. Cette volonté d’améliorer l’efficacité énergétique peut s’appliquer dans tous les secteurs. Quelques exemples :

  • Améliorer l’isolation d’un bâtiment pour limiter les besoins en chauffage ;
  • Remplacer un véhicule vétuste par un modèle récent limitant la consommation d’énergie fossile (électrique ou hybride) ; 
  • Installer des équipements plus efficaces et moins énergivores...

Viser la sobriété énergétique

Notion complémentaire de l’efficacité énergétique, la sobriété énergétique consiste à réduire volontairement sa consommation d’énergie. En clair, elle reprend le principe suivant : la meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas. Elle implique des changements dans les usages et les comportements qui peuvent s’appliquer à tous les secteurs :

  • Baisser la température du chauffage ;
  • Mutualiser les équipements,
  • Privilégier l’écoconception...

Protéger les puits de carbone

Avec le phénomène de la photosynthèse, certains écosystèmes (sols, océans, prairies, forêts...) ont la capacité de stocker le carbone présent dans l’atmosphère : ils contribuent activement à la régulation des flux de carbone. Pour parvenir à un équilibre entre les émissions de carbone émises et l’absorption de ces dernières, il est donc important de protéger ces puits de carbone. Par exemple :

  • Développer l’agroécologie ;
  • Accélérer la croissance des forêts ;
  • Soutenir l’agriculture urbaine ;
  • Protéger les océans...

Comment pouvez-vous participer à la décarbonation ?

En tant que citoyen, vous pouvez contribuer à la décarbonation, car c’est vraiment l’affaire de tous. Vous pouvez d’abord réaliser un bilan carbone individuel pour faire un état des lieux de vos principales sources d’émission de gaz à effet de serre. Ensuite, certaines pistes peuvent vous aider à agir concrètement :

  • Améliorer l’isolation de votre logement : les travaux d’isolation vous permettent de limiter les déperditions énergétiques, de réduire votre consommation de chauffage et donc vos émissions de gaz à effet de serre.
  • Choisir des équipements sobres en énergie : installer des solutions à énergie renouvelable pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, mettre en place des panneaux solaires, choisir des équipements en fonction de leur étiquette énergie...
  • Opter pour des modes de transports plus durables : préférer le train à l’avion, penser au covoiturage, opter pour un véhicule électrique ou hybride plutôt que thermique...
  • Modifier son alimentation : réduire sa consommation de viande, privilégier les produits locaux et de saison, limiter sa consommation de café...
  • Appliquer les écogestes : éteindre la lumière en quittant une pièce, réguler le chauffage, réparer plutôt que jeter, acheter de seconde main...
  • Agir pour la planète : soutenir les projets de déploiement d’énergie renouvelable, faire des dons aux associations qui protègent les puits de carbone...

FAQ

Quelle est l’énergie la plus décarbonée ?

Une énergie est dite décarbonée lorsque sa production induit de faibles émissions de gaz à effet de serre. À ce titre, toutes les énergies renouvelables sont considérées comme bas carbone. Parmi ces dernières, c’est l’énergie hydraulique qui se révèle être la plus décarbonée (0,006 kg éq.CO2/kWh2). La production d’énergie nucléaire est également très bas carbone (0,006 kg éq.CO2/kWh), mais ce statut fait cependant l’objet de certains débats (production à partir d’uranium non renouvelable, gestion de déchets radioactifs...).

Qui est concerné par la décarbonation ?

Tout le monde est concerné par la décarbonation, car tous les secteurs (bâtiment, transport, industrie, agriculture...) ont le potentiel de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Particuliers, entreprises, collectivités locales, État : chacun à un rôle à jouer pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

Quelle est l’énergie la plus décarbonée ?

Qui est concerné par la décarbonation ?

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Pour aller plus loin

Tags

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
Alterna énergie
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* écart moyen de :

-26% constaté à la date de souscription entre le prix du kWh HT du TRV (tarif réglementé de vente) et le prix du kWh HT de l'offre électricité verte 100% française d’Alterna énergie.

-22% constaté à la date de souscription entre le prix du kWh HT du TRV (tarif réglementé de vente) et le prix du kWh HT de l'offre électricité verte 100% locale d’Alterna énergie.