Tout savoir sur le méthaniseur domestique

La méthanisation, qui permet de valoriser les déchets organiques en énergie renouvelable, est un procédé qui peut être reproduit à petite échelle. Comment ? Grâce à un micro-méthaniseur. Si la méthanisation domestique présente de nombreux avantages, c’est une solution qui n’est pas dépourvue d’inconvénients. C'est ce qu'Alterna énergie vous propose de découvrir dans cet article, qui vous explique tout sur le méthaniseur domestique.

Le méthaniseur domestique : qu’est-ce que c’est ?

Le méthaniseur domestique est un dispositif qui permet de valoriser les biodéchets d’un, ou de plusieurs, particulier(s) en énergie. S’il existe de grandes unités de méthanisation, permettant notamment la production de biométhane, le méthaniseur domestique peut, à plus petite échelle, assurer la production d'un gaz principalement composé de méthane.

Comment fonctionne la méthanisation domestique ?

Qu’elle soit domestique ou non, la méthanisation est un procédé qui permet de produire un gaz issu de la décomposition de matières organiques. Le fonctionnement d’un micro-méthaniseur s'effectue en plusieurs étapes :

  1. Chargement des biodéchets : la première étape de la méthanisation domestique consiste à collecter les déchets organiques de votre foyer (déchets alimentaires, déchets du jardin...), voire ceux de vos voisins.
  1. Décomposition des déchets : placés dans un biodigesteur hermétique, les biodéchets se décomposent grâce aux conditions anaérobies (absence d’oxygène et température élevée).
  1. Suivi du processus : pour maximiser votre production, une maintenance régulière est indispensable. Vous devez fréquemment alimenter le méthaniseur domestique en biodéchets et vérifier le bon déroulement du processus de méthanisation (chaleur optimale, bonne décomposition des déchets...).
  1. Production du biogaz et du digestat : si toutes les conditions sont réunies, le développement de micro-organismes permet la production d’un biogaz, tandis que les résidus organiques constituent un digestat.

Comment utiliser le biogaz et le digestat produits par le micro-méthanisateur ?

Les deux produits issus de la méthanisation domestique peuvent servir à plusieurs usages :

  • Biogaz : selon les types de méthanisateurs domestiques, le gaz renouvelable peut être utilisé pour la cuisson, le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire ou être converti en électricité.
  • Digestat : les résidus organiques obtenus après le processus de méthanisation peuvent servir de fertilisant pour votre jardin et vos plantes.

Méthanisation domestique : quels sont les systèmes disponibles actuellement ?

Si les méthaniseurs domestiques émergent aujourd’hui sur le marché français, on trouve principalement des digesteurs produisant du biogaz destiné à la cuisson.

Facile à mettre en place, le digesteur Méthatec, commercialisé par SCTD industries, permet de transformer vos déchets alimentaires en énergie. Le biogaz produit peut être utilisé pour la cuisson grâce à une plaque fournie dans le kit. Un climat plutôt chaud et un abri peuvent améliorer l’efficacité du système.

L’entreprise Homebiogas fabrique quant à elle des digesteurs gonflables. Cette solution vous permet d’insérer facilement vos biodéchets dans le digesteur. La décomposition de vos déchets produit un gaz renouvelable utilisable pour la cuisson, grâce à une cuisinière dédiée au biogaz. Selon le modèle choisi, ce mini-méthaniseur permet de générer du gaz pour environ 2 heures de cuisine par jour. Il permet aussi de créer des dizaines de litres d’engrais par mois (source : fabricant).

Avec les modèles de mini-méthaniseurs actuels, le biogaz est donc plutôt destiné à un usage culinaire. Cependant, il existe aussi des générateurs qui permettent de transformer le gaz renouvelable en électricité, utilisable dans votre maison.

Quels sont les avantages et inconvénients du méthaniseur domestique ?

Si l’idée de mettre en place un mini-méthaniseur vous tente, il convient de prendre conscience qu’il s’agit d’une solution avantageuse sur de nombreux aspects, mais qui présente néanmoins certains inconvénients.

Les avantages de la méthanisation domestique

Avec la méthanisation domestique, vous :

  • Optimisez la gestion de vos biodéchets ;
  • Réduisez vos émissions de gaz à effet de serre ;
  • Faites des économies sur votre facture énergétique ;
  • Augmentez votre indépendance énergétique.

Une gestion optimisée de vos déchets

Grâce à la méthanisation domestique, vous pouvez réduire drastiquement vos déchets. L'ensemble de vos biodéchets peuvent servir à alimenter l'équipement. A votre échelle, vous contribuez ainsi à réduire les coûts inerrants à la collecte et le traitement des déchets dans votre collectivité.

Une réduction des émissions de gaz à effet de serre

La méthanisation aide à réduire les émissions de méthane, un important gaz à effet de serre, en facilitant sa collecte lors du processus. Puisque vos déchets organiques n’ont plus besoin d’être traités, vous réduisez aussi l’impact environnemental lié à leur transport vers les unités de traitement. À ce titre, vous réduisez votre empreinte carbone et devenez acteur de la décarbonation et de la lutte contre le dérèglement climatique.

Des économies sur votre facture d’énergie et sur l’achat d’engrais

La production d’énergie, induite par la méthanisation domestique, et son utilisation dans votre logement vous aident à réduire votre facture énergétique : un intérêt de taille à l’heure de la hausse des prix du gaz. Par ailleurs, la production d’une sorte de compost, utilisable dans votre jardin ou pour vos plantes d’intérieur, vous permet de réduire vos dépenses en jardinerie.

Plus d’indépendance énergétique

En consommant l’énergie produite grâce à votre micro-méthaniseur, vous réduisez votre dépendance aux réseaux d’énergie. À ce titre, vous êtes plus indépendant sur le plan énergétique. Même à petite échelle, vous contribuez aussi à la diminution des importations de produits énergétiques (gaz naturel notamment).

Les inconvénients de la méthanisation domestique

La méthanisation domestique présente aussi des inconvénients, qui peuvent constituer des freins à la mise en place de votre projet. Parmi ces désavantages, on note :

  • Une gestion qui peut être complexe et contraignante ;
  • Un rendement qui peut être très variable ;
  • Un investissement de départ parfois coûteux ;
  • Une réglementation encore floue dans le domaine.

Une solution qui peut être complexe et contraignante

La méthanisation domestique est une solution qui peut être contraignante pour l’utilisateur. D’abord, la mise en place d’un mini-méthaniseur nécessite de la place dans votre jardin : environ 5 m2. Ensuite, la réussite du processus dépend de nombreux éléments, comme :

  • La qualité de vos biodéchets (un bon tri de vos déchets est essentiel) ;
  • Une fréquence d’alimentation quotidienne du digesteur domestique (faute de quoi, les bactéries permettant le processus de méthanisation peuvent disparaître) ;
  • Les conditions climatiques de votre région (la chaleur est un élément clé).

Un rendement difficile à évaluer

Le rendement de votre installation de méthanisation domestique varie en fonction de nombreux facteurs (température de l’air, composition des déchets organiques, fréquence de remplissage du digesteur...). De ce fait, il est très difficile d’estimer la quantité d’énergie que permettra de produire votre équipement.

Des méthaniseurs domestiques parfois coûteux

Si on trouve des méthaniseurs domestiques à partir de 600 € sur le marché, les prix peuvent grimper jusqu’à 20 000 €. Le coût d’investissement à prévoir dépend des usages auxquels le système est destiné (cuisson, électricité...), ainsi que de certaines de ses caractéristiques (cuve chauffée ou nécessite d’ajouter un abri, par exemple). Puisque le micro-méthanisateur est une technologie récente, rares sont les aides financières permettant de réduire votre investissement.

Une réglementation encore floue pour la méthanisation domestique

Si la réglementation concernant la méthanisation agricole est très précise, elle reste floue concernant la méthanisation domestique. Il est aujourd’hui difficile de connaître précisément les conditions à réunir et les autorisations à obtenir pour installer un mini-méthaniseur chez soi. En amont du projet, il est donc vivement recommandé de se renseigner auprès de sa mairie et d’organismes spécialisés (Association technique énergie environnement, par exemple).

La méthanisation domestique présente donc de nombreux atouts, mais aussi des inconvénients de taille. Si cette solution apparaît trop contraignante, une autre option s’offre à vous : choisir une offre de gaz vert. Ainsi, vous pouvez contribuer au développement de la méthanisation en France, comme le propose Alterna énergie avec son offre de gaz renouvelable.

Envie de passer au vert ? Profitez de notre offre biogaz zen 1 an

Pas de mauvaise surprise, le prix est fixe pendant 1 an. Vous pouvez estimer votre facture simplement, rapidement et sans engagement !


FAQ

Quels sont les inconvénients de la méthanisation ?

Si elle présente de nombreux avantages, la méthanisation n'est pas exempte d’inconvénients. Dans le cas d’une méthanisation domestique, elle implique : Des investissements de départ parfois importants ; Le respect de certaines règles (qualité des biodéchets, fréquence de remplissage du méthaniseur...) ; Des conditions d’installation optimales (climat de la région, surface disponible sur le terrain...).

Est-ce que la méthanisation est écologique ?

Oui, dans la mesure où elle permet de produire un gaz renouvelable, on peut dire que la méthanisation est un procédé écologique. Comme toute solution, son empreinte sur l’environnement n’est pas neutre (sa construction nécessite des matières premières, le digesteur est transporté...). Cette technique de production de gaz vert permet cependant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, à plus grande échelle.

Quels sont les inconvénients de la méthanisation ?

Si elle présente de nombreux avantages, la méthanisation n'est pas exempte d’inconvénients. Dans le cas d’une méthanisation domestique, elle implique : Des investissements de départ parfois importants ; Le respect de certaines règles (qualité des biodéchets, fréquence de remplissage du méthaniseur...) ; Des conditions d’installation optimales (climat de la région, surface disponible sur le terrain...).

Est-ce que la méthanisation est écologique ?

Oui, dans la mesure où elle permet de produire un gaz renouvelable, on peut dire que la méthanisation est un procédé écologique. Comme toute solution, son empreinte sur l’environnement n’est pas neutre (sa construction nécessite des matières premières, le digesteur est transporté...). Cette technique de production de gaz vert permet cependant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, à plus grande échelle.

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Sources

Pour aller plus loin

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

Au programme : conseils pour vos économies d'énergie, sobriété énergétique, éco-gestes, actions concrètes et locales sur la transition énergétique dans les territoires …

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
L'énergie est notre avenir, économisons-la
L'énergie est notre avenir, économisons-la
* -22 % sur le prix du kWh hors taxes et contributions garanti pendant 12 mois.